Course : Barrichello n'abdique pas !

C'est ici, à Monza, le temple de la vitesse, que se déroule la dernière manche européenne de cette saison 2009 de F1

C'est ici, à Monza, le temple de la vitesse, que se déroule la dernière manche européenne de cette saison 2009 de F1. Il fait chaud et sec ici, pas moins de 38°C sur la piste, 27°C dans l'air et 37% d'humidité.

Rappelons que Fisichella remplace Badoer chez Ferrari et que son remplaçant chez Force India n'est autre que le pilote essayeur de l'écurie Indienne, à savoir Liuzzi. Enfin, Alguersuari , qualifié en 20ème position, partira des stands.

La procédure de départ est lancée. Les feux s'éteignent, c'est parti pour 53 tours de piste ! Départ tendu mais sans accrochage ! Les Renault n'ont pas tiré l'avantage que procure le KERS. Webber au tapis alors que Kovalainen zigzag entre les Brawn, mais Button le repasse.

Alonso en lutte avec Vettel, ça passe ! Et Kubica en profite aussi ! Kovalainen en difficulté sur ce début de Grand Prix. Alonso passe le Finlandais à son tour. A noter le très mauvais début de course de Grosjean, qui ferme la marche en 19ème position.

Devant, tout s'est bien passé pour Hamilton, qui s'envole seul en tête. Räikkönen est deuxième, Sutil troisième. Ces trois pilotes effectueront normalement deux arrêts aux stands. Rosberg passe par les stands.

Kubica rentre lui aussi aux stands, pour changer son aileron avant, endommagé lors de son accrochage au premier tour avec Webber. Hamilton ouvre la salve des ravitaillements, laissant la tête de la course à Kimi Räikkönen. C'est terminé pour Kubica, qui rentre dans son garage.

Au tour de Sutil de ravitailler. Il ressort devant Kovalainen, qui lui met la pression. Räikkönen aux stands ! Il s'intercale entre Liuzzi et Alonso. Alguersuari rentre aux stands pour abandonner. Auteur d'un magnifique début de course, Liuzzi est lui aussi contraint à l'abandon. Un problème de boîte de vitesse sans doute.

Alonso ravitaille. c'est l'unique arrêt de l'Ibère. Kovalainen et Vettel en font de même au tour suivant. Alonso garde l'avantage. Button, P2, s'arrête lui aussi tandis que son équipier, Rubens Barrichello, réalise le meilleur tour en course. Il s'arrête à son tour. C'est maintenant que va se jouer la victoire.

Barrichello ressort largement devant Button. On retrouve donc en tête de la course le trio du début de Grand Prix, à savoir Hamilton, Räikkönen et et Sutil.

Fisichella pour son unique arrêt. Il se retrouve juste derrière Vettel, avant que Buemi n'arrive à le dépasser quelques virages plus loin. Hamilton pour son dernier arrêt ! Les deux Brawn passent devant ! 1:24.739 pour Sutil, c'est le meilleur tour en course.

Räikkönen est Sutil effectuent leur deuxième et dernier arrêt ravitaillement. Les positions restent inchangées. Räikkönen avait un peu raté son arrêt mais Sutil a lui heurté un de ses mécaniciens, heureusement sans conséquence.

Les positions à l'issue du 38ème tour : Barrichello est en tête, devant Button et Hamilton. Suivent Räikkönen, Sutil, Alonso, Kovalainen et Heidfeld.

Il ne reste plus que huit tours, et c'est chaud pour Button. Hamilton se rapproche de son compatriote, les positions pourraient encore changer sur cette fin de course. Un peu plus loi, Sutil fait tout son possible pour dépasser la Ferrari de Kimi Räikkönen.

Quelle bataille entre les deux Toyota ! Ca tourne mal pour Trulli qui sort de la piste, mais qui peut reprendre la course. Trulli avait tenté un dépassement sur Nakajima dans la première chicane. Le Japonnais n'a rien lâché, obligeant Trulli à sauter sur les vibreurs. Glock en a profité pour passer, après quoi les deux Toyota se sont livrée une somptueuse bataille qui aura tourné à l'avantage de l'Allemand.

Terrible pour Hamilton ! Dans le dernier tour, alors qu'il attaquait pour revenir sur Button, il explose sa monoplace dans un mur ! C'est le podium qui échappe au champion du monde en titre. Drapeau jaune agité, safety car en piste.

Pendant ce temps, Rubens Barrichello franchit la ligne d'arrivée en tête et remporte sa deuxième course de la saison. Button offre le doublé à Brawn Grand Prix. Du coup, c'est Kimi Räikkönen qui monte sur la troisième marche du podium.

Sutil ouvre son compteur cette saison et marque les 5pts de la quatrième place, devant Alonso, Kovalainen, Heidfeld et Vettel qui a sans doute perdu ici ses dernières chances de sacre. Fisichella, pour sa première course au volant d'une Ferrari, échoue en 9ème position, à la porte des points.

La saison européenne s'achève. Prochain rendez-vous à Singapour, où Red Bull Racing aura fort à faire pour espérer revenir sur Brawn GP.

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 R. Barrichello Brawn 53 Abandon 10
02 J. Button Brawn 53 + 2.8 secs 8
03 K. Räikkönen Ferrari 53 + 30.6 secs 6
04 A. Sutil Force India 53 + 31.1 secs 5
05 F. Alonso Renault 53 + 59.1 secs 4
06 H. Kovalainen McLaren 53 + 60.6 secs 3
07 N. Heidfeld BMW Sauber 53 + 82.4 secs 2
08 S. Vettel RBR 53 + 85.4 secs 1
09 G. Fisichella Ferrari + 86.8 secs
10 K. Nakajima Williams + secs
11 T. Glock Toyota + secs
12 L. Hamilton McLaren + 1 Tour
13 S. Buemi Toro Rosso + 1 Tour
14 J. Trulli Toyota + 1 Tour
15 R. Grosjean Renault + 1 Tour
16 N. Rosberg Williams + 2 Tour
Ret V. Liuzzi Force India + 31 Tours
Ret J. Alguersuari Toro Rosso + 34 Tours
Ret R. Kubica BMW Sauber + 38 Tours
Ret M. Webber RBR + secs

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello , Kimi Räikkönen
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités