Course - Bottas émerge du chaos, podium pour Norris !

Dans un Grand Prix d'Autriche très animé, Valtteri Bottas (Mercedes) s'est imposé devant Charles Leclerc et Lando Norris, dans une course marquée par de nombreux problèmes techniques.

Avant même le début de l'épreuve, qui démarre sous un ciel dégagé avec une température dans l'air de 27°C et 53°C sur la piste (les plus chaudes du week-end), la grille connaît un changement majeur : Lewis Hamilton est relégué en cinquième place par une pénalité finalement infligée suite à son infraction sous drapeau jaune dans son dernier tour de qualifications. Max Verstappen, seul pilote du top 10 en mediums (jaunes), se retrouve donc aux côté de Valtteri Bottas en première ligne, les deux hommes précédant Lando Norris et Alex Albon. Hors top 10, à commencer par Sebastian Vettel, tous les pilotes s'élancent en mediums.

Lire aussi :

Au départ, Bottas conserve la tête facilement. En revanche Verstappen doit résister à Norris dans les virages 1, 3 et 4, et Hamilton est autoritairement repoussé par Albon pour la quatrième place dans le virage 4. Leclerc, à la lutte avec Pérez pour la sixième place, doit s'incliner dans l'avant-dernier virage. Au troisième tour, Albon dépasse la McLaren de Norris, avant que Hamilton ne prenne à son tour l'avantage sur son compatriote dans la boucle suivante, grâce au DRS. 

Après cinq tours, Bottas dispose de deux secondes d'avance sur Verstappen, un écart qui semble alors se stabiliser, et cinq secondes d'avance sur le duo Albon-Hamilton. Derrière le top 5, Pérez revient sur Norris, le Mexicain étant désormais à l'abri de la Ferrari de Leclerc. Hamilton prend finalement l'avantage sur Albon pour la troisième place dans le neuvième tour, aidé par le DRS, dans le virage 4. Le sextuple Champion s'échappe vite devant la Red Bull.

Verstappen doit mettre pied à terre

Au 11e tour, la course prend un tournant désastreux pour Verstappen : le Néerlandais subit un problème technique dans la ligne droite de départ/arrivée et voit toutes les voitures lui passer devant. Il rentre, change de volant, mais rien n'y fait, c'est l'abandon. Bottas dispose de sept secondes d'avance sur Hamilton et 11 sur Albon. La lutte se précise en piste pour la huitième place où Stroll se retrouve menacé par Vettel, lui-même avec Ricciardo sur ses talons. Le Canadien est averti qu'il connaît un problème moteur que son équipe va essayer de gérer.

En vidéo :

Au 19e tour, Ricciardo se trouve à son tour au ralenti et regagne lentement les stands. Peu après, Vettel dépasse Stroll aisément dans la ligne droite avant le virage 3, le #18 étant clairement en difficulté désormais. La Racing Point est incapable de tenir le rythme et se fait reprendre par Gasly et Kvyat. Il abandonne au 21e tour, peut-être victime d'un problème de "capteur" selon Mercedes. Dans ce même tour, Grosjean commet un tête-à-queue au virage 4 en mettant deux roues dans les graviers et repasse par les stands.

Vettel, spin et spleen

En tête, Hamilton est revenu à cinq secondes de Bottas après 23 tours, puis à quatre après 25 tours. Alors que la lutte pour la 11e place fait rage entre Magnussen et Ocon, le Français prend l'avantage sur le Danois à l'approche du virage 3 et manque de se faire harponner par la Haas en perdition, victime d'une rupture du frein avant droit au freinage. Magnussen doit abandonner dans la zone de dégagement après un tête-à-queue à vitesse relativement réduite, ce qui déclenche l'entrée en lice de la voiture de sécurité. Mercedes en profite pour faire un double-arrêt avec Bottas puis Hamilton. Derrière, Pérez est relâché alors même que Norris passe à ses côtés, pour un unsafe release manifeste.

La relance est très bien gérée par Bottas au 32e tour. Sainz tente d'attaquer Leclerc au virage 3, puis de croiser le Monégasque, mais Vettel qui essyait de s’infiltrer à l'intérieur sur la McLaren la percute et est envoyé en tête-à-queue. Désastre pour l'Allemand qui se retrouve renvoyé en fond de peloton. Pérez, seul pilote en mediums au moment de la relance, se joue de Norris pour s'emparer de la quatrième position dans le 33e tour, juste avant le virage 4.

Mercedes, les capteurs de la peur

Au 36e tour, Hamilton revient sur Bottas. Son stand lui indique que les deux voitures doivent réduire le rythme, ce que le Britannique conteste. Les deux hommes s'échangent le meilleur tour et se maintiennent à moins d'une seconde d'intervalle. Le Finlandais est désormais averti qu'il faut que les voitures restent loin des vibreurs en raison de problèmes de capteurs, sur la boîte de vitesses. Situation étonnante que cette lutte entre équipiers qui ont pour instruction de ne pas aller sur les vibreurs et prennent toutes les précautions, tout en s'échappant face à la concurrence. James Vowles prend la parole à la radio pour annoncer que les soucis sont "critiques".

Au 50e tour de course, Bottas compte 1,7 seconde d'avance sur son équipier et 11,5 sur Albon. La lutte la plus serrée en piste voit Kvyat résister à Ocon. Au 51e tour, Grosjean sort de piste au virage 4 avant de regagner son stand pour abandonner, et Russell doit abandonner, victime d'un problème moteur, à l'intérieur dans le virage 4. Le Safety Car est déployé. Les Mercedes sont piégées et ne peuvent pas passer au stand alors que Albon le fait pour échanger ses pneus durs contre des tendres, quand Norris et Leclerc passent les mediums. Le Thaïlandais repart quatrième, car Pérez ne s'est pas arrêté.

Safety Cars à gogo 

La course est relancée au 56e tour. Bottas gère bien la relance alors qu'Albon est pressant sur Pérez. Le Mexicain se manque au virage 3 et voit la Red Bull s'infiltrer. C'est pile à ce moment-là que la course est de nouveau neutralisée. Et pour cause : Räikkönen a perdu sa roue avant droite dans l'avant-dernier virage. Vettel l'évite de justesse. Le Finlandais range son Alfa Romeo dans la ligne droite de départ/arrivée. Sept voitures ont abandonné à une dizaine de tours de la fin. Pérez reçoit l'ordre de laisser Albon passer à la troisième place.

La course est relancée au 62e tour. Bottas joue avec le feu avec la ligne de Safety Car. Derrière, Hamilton est rapidement sous la menace d'Albon. Il contient le Thaïlandais dans le virage 3 mais ce dernier réattaque dans le virage 4. La Red Bull contourne la Mercedes à l'extérieur mais les deux hommes entrent en contact et la Red Bull est envoyée en tête-à-queue. Ce contact attise les craintes de Mercedes sur la boîte de vitesse du Britannique, qui reçoit plus tard cinq secondes de pénalité.

En vidéo :

Derrière les esprits s'échauffent dans le peloton : Leclerc revient en troisième place au prix d'un dépassement autoritaire de Pérez et Hamilton doit accélérer le rythme pour tenter de sauver le podium. Alors que la lutte fait rage entre les McLaren et Pérez, Norris en sort vainqueur et se lance à l'assaut du podium. Face à une Mercedes blessée, le Britannique parvient au dernier moment à réduire l'écart sous les cinq secondes pour prendre la dernière place sur la boîte grâce au meilleur tour. 

C'est la huitième victoire en Formule 1 pour Valtteri Bottas.

Austria Grand Prix d'Autriche - Course

P. Pilote Constructeur Tours Temps
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 71  
2 Monaco Charles Leclerc Ferrari 71 2.700
3 United Kingdom Lando Norris McLaren 71 5.491
4 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 71 5.689
5 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 71 8.903
6 Mexico Sergio Pérez Racing Point 71 15.092
7 France Pierre Gasly AlphaTauri 71 16.682
8 France Esteban Ocon Renault 71 17.456
9 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 71 21.146
10 Germany Sebastian Vettel Ferrari 71 24.545
11 Canada Nicholas Latifi Williams 71 31.650
12 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 69  
13 Thailand Alexander Albon Red Bull 67  
  Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 53  
  United Kingdom George Russell Williams 49  
  France Romain Grosjean Haas 49  
  Denmark Kevin Magnussen Haas 24  
  Canada Lance Stroll Racing Point 20  
  Australia Daniel Ricciardo Renault 17  
  Netherlands Max Verstappen Red Bull 11  
partages
commentaires
LIVE - Suivez le GP d'Autriche en direct

Article précédent

LIVE - Suivez le GP d'Autriche en direct

Article suivant

Bottas : "Une pression tout au long de la course"

Bottas : "Une pression tout au long de la course"
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021