Course - Bottas s'impose après un départ canon

partages
commentaires
Course - Bottas s'impose après un départ canon
Par : Benjamin Vinel
9 juil. 2017 à 13:27

Valtteri Bottas a remporté le Grand Prix d'Autriche malgré la concurrence féroce représentée par Sebastian Vettel. C'est sa deuxième victoire en Grand Prix.

Départ
Départ : Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08 mène
Accrochage pour Max Verstappen, Red Bull Racing RB13 au départ
Accrochage entre Fernando Alonso, McLaren MCL32 et Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12 au départ
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, et Fernando Alonso, McLaren MCL32
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13 sort large devant Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Essai de départ de Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 passe Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12 qui est en tête-à-queue
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, corrige une glissade
Fernando Alonso, McLaren MCL32 en tête-à-queue dans les graviers
Felipe Massa, Williams FW40
Marcus Ericsson, Sauber C36
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Essai de départ de Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 F1 W08
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, en tête-à-queue devant Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Lance Stroll, Williams FW40, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Pascal Wehrlein, Sauber C36, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H

Auteur de la deuxième pole position de sa carrière, c'est Valtteri Bottas qui s'élançait de l'avant de la grille, suivi de près par Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, avec les Red Bull de Daniel Ricciardo et de Max Verstappen en embuscade.

Romain Grosjean était en sixième position, profitant des cinq places perdues par Lewis Hamilton, relégué du côté sale de la quatrième ligne par un changement de boîte de vitesses. Le pilote Mercedes a pris le départ en supertendres, contrairement à ses rivaux en ultratendres.

Le temps de réaction de Bottas a été parfait à l'extinction des feux – si bien que les commissaires ont enquêté sur un éventuel départ volé, avant de l'innocenter – et le Finlandais a conservé la première place.

Verstappen, en revanche, a complètement manqué son envol avant d'être pris dans un carambolage au premier virage avec Daniil Kvyat et Fernando Alonso. La McLaren et la Red Bull ont été contraintes à l'abandon ; c'était le cinquième retrait de Verstappen en sept courses. Vettel a pris la deuxième place devant Ricciardo et, surprise, Grosjean ! Suivaient Räikkönen, Sergio Pérez et Hamilton.

Profitant du DRS, Räikkönen s'est défait de Grosjean dès le troisième tour au virage Gösser pour la quatrième place. Hamilton, quant à lui, a ensuite pris l'avantage sur Pérez au freinage de Remus, puis sur la Haas de la même façon que le Champion du monde 2007.

Bottas creuse l'écart

Après dix tours de course, Bottas s'était créé une saine avance de quatre secondes sur Vettel en tête de la course. De façon remarquable, les Williams étaient remontées dans le top 10 depuis la neuvième ligne de la grille de départ. Pendant ce temps, Räikkönen se faisait remarquer par un échange presque hargneux avec son ingénieur, alors que les deux hommes peinaient manifestement à se comprendre. Hamilton, quant à lui, souffrait de la surchauffe de ses pneus arrière.

Au 20e tour, Bottas comptait cinq secondes et demie d'avance sur Vettel, neuf sur Ricciardo, 15,5 sur Räikkönen et 16,5 sur Hamilton. Romain Grosjean, distancé, se maintenait toutefois au sixième rang. Hamilton a commencé à mettre la pression sur Räikkönen, sans parvenir à porter une attaque pendant plusieurs tours.

C'est au 30e tour que Kevin Magnussen a été contraint à l'abandon, victime d'un problème de boîte de vitesses. À ce stade de la course, les leaders ne s'étaient toujours pas arrêtés, et contrairement à ce qui était prévu, c'est Lewis Hamilton, seul pilote du groupe de tête en supertendres, qui est rentré au stand en premier, chaussant les ultratendres après 31 des 71 tours de course !

La valse viennoise était lancée : Daniel Ricciardo a fait de même deux boucles plus tard, désormais équipé de supertendres, tout comme Sebastian Vettel un passage après son ancien coéquipier. Ferrari a en effet changé sa stratégie pour éviter que Hamilton ne réussisse l'undercut – le pilote Mercedes a néanmoins rapidement souffert avec ses pneus arrière. Le leader Valtteri Bottas, en revanche, est resté en piste, et a dû batailler pour dépasser un Sergio Pérez pourtant relégué à un tour après son arrêt.

 

C'est à la fin du 41e tour que le Finlandais est rentré au stand, et Mercedes a assuré l'essentiel : Bottas a repris la piste devant Vettel. Ce n'est que trois passages plus tard que son compatriote a changé de gommes : Räikkönen a chaussé les supertendres à 27 boucles du drapeau à damier. Carlos Sainz, quant à lui, a dû jeter l'éponge après 45 tours de course, victime d'un problème mécanique.

Vettel maintient le suspense

À 20 boucles du but, Bottas bénéficiait de quatre secondes d'avance sur Vettel, neuf sur Ricciardo, 13 sur Hamilton et 22 sur Räikkönen. Grosjean, Pérez, Ocon, Massa et Stroll complétaient le top 10, l'intégralité du plateau ayant effectué l'arrêt au stand obligatoire.

Les deux leaders conservaient un rythme effréné, légèrement à l'avantage de Vettel, qui, à dix tours de la fin de la course, n'était plus qu'à deux secondes et demie du leader. La bataille était également serrée pour la troisième place, Hamilton étant revenu dans les échappements de la Red Bull de Ricciardo malgré de nombreuses cloques sur ses pneus arrière.

Hamilton a porté une attaque au virage de Gösser dans l'avant-dernier tour, mais n'est pas parvenu à prendre l'avantage par l'extérieur. Vettel, quant à lui, est revenu dans la zone DRS du leader, sans pouvoir porter d'attaque. Il a franchi le drapeau à damier à moins de sept dixièmes de la victoire !

Valtteri Bottas remporte donc son deuxième succès en Grand Prix devant Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo. Lewis Hamilton n'obtient que la quatrième place devant Kimi Räikkönen, alors que Romain Grosjean signe un résultat remarquable, sixième. C'est un beau tir groupé des tricolores avec la huitième place d'Esteban Ocon, toutefois devancé par son coéquipier Sergio Pérez, alors que les Williams sauvent admirablement les meubles en complétant le top 10 après des qualifications catastrophiques.

 Grand Prix d'Autriche

 PiloteÉquipeTempsPts
01  V. Bottas Mercedes 71 tours 25
02 S. Vettel Ferrari +0.6 18 
03 D. Ricciardo Red Bull +6.0  15 
04 L. Hamilton Mercedes +7.4  12 
05  K. Räikkönen Ferrari +20.3  10 
06  R. Grosjean Haas +73.1
07 S. Pérez Force India + 1 tour 
08  E. Ocon Force India + 1 tour 
09 F. Massa Williams + 1 tour 
10   L. Stroll Williams + 1 tour
11  J. Palmer Renault + 1 tour  
12  S. Vandoorne McLaren + 1 tour  
13  N. Hülkenberg Renault + 1 tour   
14   P. Wehrlein Sauber + 1 tour  
15 M. Ericsson Sauber + 2 tours  
16 D. Kvyat Toro Rosso + 3 tours  
Abandon  C. Sainz Toro Rosso    
Abandon   K. Magnussen Haas    
Abandon  F. Alonso McLaren    
Abandon M. Verstappen Red Bull    
Article suivant
Verstappen : "Qu'est-ce que je peux y faire ?"

Article précédent

Verstappen : "Qu'est-ce que je peux y faire ?"

Article suivant

Championnat - Les classements après le Grand Prix d'Autriche

Championnat - Les classements après le Grand Prix d'Autriche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Auteur Benjamin Vinel