Course difficile pour Vergne en Hongrie

Jean-Éric Vergne a terminé le Grand Prix de Hongrie en 16ème position, soit la même position que celle qu'il occupait sur la grille de départ

Jean-Éric Vergne a terminé le Grand Prix de Hongrie en 16ème position, soit la même position que celle qu'il occupait sur la grille de départ.

Le début de Grand Prix mouvementé pour Vergne, qui avait réalisé une meilleur séance de qualifications que son équipier sur le tourniquet hongrois.

J'ai pris un excellent départ! J'ai d'abord dépassé les deux Sauber, puis une Force India qui m'a poussé à l'extérieur au premier virage, je me suis donc retrouvé derrière les deux Caterhams. Que j'ai ensuite repassées.

J'étais derrière Kobayashi et Daniel (Ricciardo), qui était un peu plus rapide. Il roulait en pneus tendres neufs, tandis que les miens étaient un peu plus usés. Après mon premier arrêt aux stands, je suis ressorti et resté derrière Kobayashi tout au long de ce relais,” décrit le pilote Toro Rosso.

Je pense que j'aurais pu aller plus vite. Vers la fin de la course, notre rythme n'était pas aussi bon que prévu, et j'ai dû m'arrêter une quatrième fois. La faute à un débris sur l'un des pontons, qui a entraîné une surchauffe. Sinon, je serais juste devant ou derrière Daniel (Ricciardo),” assure le benjamin de la grille.

Et lorsque l'on parle de pause estivale, JEV ronge déjà son frein avant la Belgique, dans un mois. “La pause ? Je préfèrerais être en course!

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso , Sauber , Force India
Type d'article Actualités