Course - Hamilton contrôle, Grosjean sur le podium!

Lewis Hamilton a remporté le 39ème succès de sa carrière à Spa-Francorchamps et porté son avance à 28 points sur Nico Rosberg, second, au Championnat du Monde des pilotes.

Comprendre comment fonctionnait le système des pénalités appliquées à de nombreux pilotes ce weekend n'était pas une mince affaire.

 

Personne sur les positions 10 et 11 sur la grille

Pour Nico Hülkenberg, la mise en grille ne manque d'émotions : victime d'un problème d'ERS une trentaine de minutes avant le départ, l'Allemand voit son équipe s'agiter autour de l'auto pour permettre à celle-ci de prendre le départ, sous l'œil d'un Patrick Dempsey invité par le team en marge de sa course de Porsche Supercup.

Le team insiste pour placer son pilote sur la grille de départ, mais celui-ci ne peut élancer son auto : l'évacuation de la Force India impose à toute la grille un nouveau tour de formation. Sainz rencontre lui aussi un problème de puissance avec sa Toro Rosso et doit rentrer au garage avant le départ qu'il prend au ralenti.

--

La grille de départ du GP de Belgique

Le GP de Belgique tel qu'il s'est déroulé en Direct

--

Rosberg manque son départ, Pérez s'affirme

L'autre Force India, celle de Sergio Pérez, prend le départ depuis la quatrième place de la grille. Depuis la meilleure position de sa carrière au départ, Pérez prend un superbe départ et se place second, dans l'aileron arrière de Hamilton, osant même une manœuvre infructueuse sur le Champion du Monde au bout de la ligne droite, à la faveur de l'aspiration.

Le départ de Rosberg est aussi mauvais que celui de Ricciardo excelle : cinquième sous la menace de Vettel, le pilote Mercedes a vu Pérez, Ricciardo et Bottas lui passer devant. Bottas doit vite céder à Rosberg puis Vettel et pointe 6ème après le premier tour.

 

 

Ricciardo mène la charge

Hamilton se creuse immédiatement une confortable avance de plus de trois secondes, protégé par la Force India de Pérez, qui emmène Ricciardo, Rosberg, Vettel et Bottas. Victime d'une avarie moteur dès le second tour, Maldonado est le second pilote à mettre pied à terre.

13ème, Alonso, parti bon dernier, a profité de tous ces évènements pour se placer derrière Räikkönen, qui entame une remontée vers les points. Pour Button, les choses sont plus compliquées : l'Anglais se plaint dans la radio d'une auto qu'il n'arrive à faire tourner dans la même seconde que celle de son équipier. De son côté, Williams souffre énormément en ligne droite et ni Bottas (P6), ni Massa (P9) se semblent en mesure de faire autre chose que de protéger avec le train de pneus tendres. Bottas doit d'ailleurs céder face à Grosjean dans le 8ème passage. Derrière, Verstappen réalise un dépassement superbe sur Nasr dans Blanchimont.

Ricciardo se fait pressant juste derrière Pérez dès le 6ème tour et cherche son chemin vers la seconde position. Le pilote Red Bull prend la décision de plonger dans la pitlane pour chausser le composé medium au terme du 7ème passage. La Force India rentre dans le tour suivant mais repasse des tendres: l'undercut a cependant fonctionné pour Ricciardo, qui s'empare de la P2. La bataille s'annonce cependant intéressante entre les deux hommes, lorsque le Mexicain reprend la main sur la Red Bull grâce aux pneus tendres quelques instants plus tard. Plus tard, c'est au tour de Grosjean de reprendre le dessus sur l'Australien. 

Coup dur aux stands pour Bottas, beau travail de Mercedes

Un cafouillage lors de l'arrêt de Bottas coûte cher au Finlandais : le team a relâché son pilote avec trois pneus tendres et un medium! Le N°77 a non seulement pour obligation réglementaire de repasser aux stands pour écoper d'un drive-through lors duquel les mécaniciens ne peuvent pas intervenir sur les pneus, mais également de corriger le problème. Le coût total de la manœuvre avoisine la minute pleine. Pendant ce temps, Van der Garde chambre sur Twitter!

Mercedes réalise un beau coup sur l'arrêt de Rosberg, au T12 : parfaitement exécuté, le pitstop permet à l'Allemand de prendre le dessus aussi bien sur Pérez que sur Ricciardo, et de reprendre la seconde position. Hamilton s'arrête au 13ème passage et reprend la piste chaussé du mélange medium. Son avance sur Rosberg est de 6.5s au tiers de course.

 

Grosjean sur le podium, Ricciardo à pied

Nico Rosberg a l'intention de se rendre menaçant vis-à-vis de son équipier, en tête de la course. L'Allemand reprend trois secondes pleines en trois tours, sur le même mélange pneumatique.

Grosjean est en grande forme dans son second relais : après s'être facilement débarrassé de Ricciardo, le pilote Lotus s'offre le scalp de Pérez au 20ème passage et monte virtuellement sur le podium. A ce stade de la course, le Franco-Suisse tourne dans les mêmes temps que les Mercedes.

La voiture de sécurité virtuelle neutralise la course lorsque Daniel Ricciardo est contraint d'abandonner sa Red Bull dans la chicane de l'Arrêt de Bus sur un problème hydraulique. Hamilton fait remarquer avec aigreur dans la radio que Rosberg en a profité pour reprendre 1'5s et se positionner à 2'0s de la tête. Grosjean profite de la neutralisation pour passer aux stands et chausser les mediums avec lesquels il compte finir la course et boucler 22 tours. Vettel prend ainsi la troisième position et juge avec son équipe du moment opportun pour réaliser un changement de pneus encore nécessaire de son côté. Ferrari tente de regarder l'échéance autant que possible pour éviter à l'Allemand de devoir évoluer dans le traffic en fin de course. Chaque tour qui passe laisse cependant penser que Ferrari terminera la course avec le train en place et finira avec des gommes très usées.

 

Hamilton contrôle

Hamilton est le premier du duo de tête à observer son dernier arrêt, une boucle avant son équipier. Rosberg dispose de 11 tours pour tenter de menacer la position du N°44, plus de cinq secondes derrière. Les conditions se sont rafraichies en raison des nuages gris approchant autour du circuit et menaçant de déverser quelques gouttes. Il pleut en effet fortement à 40km du circuit... Rosberg ne parvient néanmoins pas à réduire l'écart.

Toro Rosso décide de limiter l'usure du moteur de la Toro Rosso de Carlos Sainz, qui évolue à deux tours : le team prie son pilote de rendre les armes au 35ème des 43 passages. 

2'5s derrière Vettel, Grosjean court après son premier podium de la saison. Le Franco-Suisse arrive dans la zone d'activation du DRS, une seconde derrière la Ferrari, au tour 38. La puissance totale (mode 7) est activée dans le T39, mais le pilote Lotus ne trouve pas d'opportunité dans les deux passages suivants.

 

Fin tragique pour Vettel!

 

Le pari de Vettel avec des pneus vieux de 28 tours ne paie pas et s'achève de manière spectaculaire, avec une délamination d'un pneu arrière dans la ligne droite de Kemmel.  Ferrari a joué avec le feu, et a perdu; Pirelli n'a rien à se reprocher. Grosjean s'octroie le podium tant convoité.

Solide fin de course de Kvyat avec les pneus tendres, et auteur de deux dépassements sur Massa et Pérez dans les quatre derniers tours de course pour le gain de la cinquième position, et bénéficiaire du cadeau final fait par Ferrari. 

Formule 1 - Grand Prix de Belgique 2015
 PiloteEcurieTempsPts
01   L. Hamilton   Mercedes 43 tours 25
02   N. Rosberg   Mercedes +2.0 18
03   R. Grosjean   Lotus +37.9 15
04   D. Kvyat   Red Bull +45.6 12
05   S. Pérez   Force India +53.9 10
06   F. Massa   Williams +55.2 8
07   K. Räikkönen   Ferrari +55.7 6
08   M. Verstappen   Toro Rosso +56.0 4
09   V. Bottas   Williams +61.0 2
10   M. Ericsson   Sauber +91.2 1
11   F. Nasr   Sauber +102.3  
12   S. Vettel   Ferrari +1 tour  
13   F. Alonso   McLaren +1 tour  
14   J. Button   McLaren +1 tour  
15   R. Merhi   Manor +1 tour  
16   W. Stevens   Manor +1 tour  
    C. Sainz   Toro Rosso Abandon  
    D. Ricciardo   Red Bull Abandon  
    P. Maldonado   Lotus Abandon  
    N. Hülkenberg   Force India Abandon  
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Sous-évènement Course
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Jenson Button , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Pastor Maldonado , Sebastian Vettel , Nico Hülkenberg , Sergio Pérez , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo , Marcus Ericsson , Will Stevens , Roberto Merhi , Valtteri Bottas , Felipe Nasr , Carlos Sainz Jr. , Daniil Kvyat , Max Verstappen
Équipes Ferrari , McLaren , Red Bull Racing , Toro Rosso , Williams , Sauber , Manor Racing , Lotus F1 , Mercedes , Force India
Type d'article Résumé de course
Tags belgique, course, grand prix, résultats, spa, spa francorchamps