Course - Hamilton ne tremble pas face au pari de Vettel

partages
commentaires
Course - Hamilton ne tremble pas face au pari de Vettel
Par : Benjamin Vinel
12 juin 2016 à 19:37

Lewis Hamilton a remporté une belle victoire au Grand Prix du Canada, sa cinquième à Montréal, grâce à une course parfaitement maîtrisée et à une stratégie peu fructueuse chez Ferrari.

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et son équipier Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid au départ
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Valtteri Bottas, Williams FW38
Jenson Button, McLaren MP4-31
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Marcus Ericsson, Sauber C35
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05 s'accidente
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05, devant Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09; Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16 et Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Kimi Räikkonen, Ferrari SF16-H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

C'est sous des cieux fort menaçants et avec une température très fraîche de 12 °C que le départ a été donné, avec les deux Mercedes en pole position, Lewis Hamilton et Nico Rosberg, devant la Ferrari de Sebastian Vettel.

C'est justement ce dernier qui a pris un envol phénoménal, devançant les Flèches d'Argent avant même le premier freinage de la course. Hamilton n'a pas rendu la vie facile à son coéquipier, le tassant quelque peu et le forçant à emprunter l'échappatoire. Rosberg a rétrogradé au dixième rang.

 

Plus loin dans le peloton, Kevin Magnussen a touché l'arrière de la Sauber de Felipe Nasr, envoyant cette dernière en tête-à-queue. Le Brésilien a repris la course bon dernier.

Hamilton a tout de suite commencé à mettre la pression à Vettel, qui est parti tout droit à la dernière chicane mais est parvenu à conserver la tête de la course. Pendant que ce duel se profilait en tête de la course, Rosberg a entamé sa remontée.

Ferrari fait un pari

C'est au bout de son 10e tour de course que Jenson Button a vu son moteur Honda rendre l'âme avec quelques flammes au passage. La voiture de sécurité virtuelle a été activée pour évacuer la MP4-31 du Champion du monde 2009, et Ferrari en a profité pour arrêter ses deux voitures à la toute fin de la neutralisation, un tour plus tard, et leur faire chausser des gommes supertendres. Vettel a repris la course quatrième, Kimi Räikkönen 14e. Le Finlandais est toutefois rapidement remonté.

Lewis Hamilton a donc pu faire la course en tête pendant que Max Verstappen, Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel luttaient pour la deuxième place. Le pilote Ferrari a plongé à l'intérieur de l'épingle au 17e tour pour s'emparer de la troisième place aux dépens de son ancien coéquipier. C'est sans difficulté que Vettel a pris l'avantage sur Verstappen au tour suivant, grâce au DRS.

Le Néerlandais a d'ailleurs effectué son premier arrêt à la fin du 20e tour, chaussant des gommes tendres. Ricciardo a fait de même à la boucle suivante. Red Bull prévoyait ainsi clairement une stratégie à un arrêt, tout comme Mercedes avec un arrêt à la fin du 24e tour pour Lewis Hamilton et des pneus tendres également. Le Britannique a repris la piste avec 13 secondes de retard sur Vettel, qui allait toutefois devoir s'arrêter à nouveau.

 

C'est dès la fin du 33e tour que Räikkönen s'est arrêté pour chausser les pneus tendres. Vettel en a fait de même à la 37e boucle, alors que Hamilton avait réduit l'écart à 10 secondes. C'est d'ailleurs à ce moment-là que Felipe Massa a été contraint à l'abandon, victime d'un souci technique sur sa Williams, alors qu'il était bien parti pour marquer des points.

Auteur d'un blocage de roue au dernier virage, Daniel Ricciardo a préféré rentrer au stand à la fin du 38e tour pour chausser un nouveau train de pneus tendres, ceux-ci usés. Max Verstappen a fait de même huit tours plus tard, mais a été équipé de gommes ultratendres.

Grâce à ses gommes plus tendres, Sebastian Vettel a lentement mais sûrement réduit l'écart sur Lewis Hamilton, avec moins de cinq secondes séparant les deux hommes à 20 tours de l'arrivée. Ce, malgré un léger blocage de roue de Vettel lorsqu'il a été gêné en prenant un tour à Romain Grosjean.

Crevaison pour Rosberg

La journée difficile de Nico Rosberg a continué avec une crevaison au 51e tour. Le leader du championnat, qui était remonté au quatrième rang, est rentré au stand pour chausser un nouveau train de gommes tendres. Il a repris la piste septième, mais est remonté dans le top 5 grâce à deux superbes dépassements sur Ricciardo et Räikkönen.

Alors que Vettel grapillait dixième par dixième sur Hamilton, l'Allemand a commis un tout-droit à la dernière chicane, perdant une bonne seconde sur son rival. Un autre blocage de roue à l'épingle lui a coûté encore plus de temps.

C'est donc Lewis Hamilton qui s'est imposé avec une parfaite gestion de son train de gommes tendres, devançant Sebastian Vettel et un Valtteri Bottas qui a mené une course très discrète jusqu'à la troisième marche du podium.

Max Verstappen finit quatrième devant Nico Rosberg, qui est parti en tête-à-queue dans l'avant-dernier tour en portant une attaque sur la Red Bull à la dernière chicane. Dans ces circonstances, le pilote Mercedes s'en tire bien avec la cinquième place.

Grand Prix du Canada
 PiloteEcurieTempsPts
01   L. Hamilton   Mercedes 70 tours 25
02   S. Vettel   Ferrari +5.0 18
03   V. Bottas   Williams +46.4 15
04   M. Verstappen   Red Bull +53.0 12
05   N. Rosberg   Mercedes +62.1 10
06   K. Räikkönen   Ferrari +63.0 8
07   D. Ricciardo   Red Bull +63.6 6
08   N. Hülkenberg   Force India + 1 tour 4
09   C. Sainz   Toro Rosso + 1 tour 2
10   S. Pérez   Force India + 1 tour 1
11   F. Alonso   McLaren + 1 tour  
12   D. Kvyat   Toro Rosso + 1 tour  
13   E. Gutiérrez   Haas + 2 tours  
14   R. Grosjean   Haas + 2 tours  
15   M. Ericsson   Sauber + 2 tours  
16   K. Magnussen   Renault + 2 tours  
17   P. Wehrlein   Manor + 2 tours  
18   F. Nasr   Sauber + 2 tours  
19   R. Haryanto   Manor + 2 tours  
    F. Massa   Williams Abandon  
    J. Palmer   Renault Abandon  
    J. Button   McLaren Abandon  
Article suivant
Palmer victime d'une fuite d'eau

Article précédent

Palmer victime d'une fuite d'eau

Article suivant

Championnat - Les classements après le GP du Canada

Championnat - Les classements après le GP du Canada
Charger les commentaires