Course - Hamilton remporte son duel face à Vettel

partages
commentaires
Course - Hamilton remporte son duel face à Vettel
Par : Benjamin Vinel
27 août 2017 à 13:30

Le Grand Prix de Belgique a été un long duel entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, mais malgré tous ses efforts, le leader du championnat n'est pas parvenu à prendre l'avantage sur le pilote Mercedes.

Départ de la course
Départ : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08 mène
Départ, à l'Eau Rouge
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10, Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17 et Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17
Sergio Perez, Sahara Force India VJM10 et Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Lance Stroll, Williams FW40
Marcus Ericsson, Sauber C36
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Felipe Massa, Williams FW40
Un fan prend une photo pendant que Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12, passe
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL3
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12

Auteur de la 68e pole position de sa carrière, Lewis Hamilton était accompagné par Sebastian Vettel en première ligne, devant Valtteri BottasKimi RäikkönenMax VerstappenDaniel Ricciardo et Nico Hülkenberg, alors que de nombreux pilotes qualifiés en deuxième moitié de classement ont été frappés par diverses pénalités pour un quota de moteurs dépassé, un changement de boîte de vitesses ou, dans le cas de Felipe Massa, le non-respect d'un double drapeau jaune.

Dans des conditions clémentes, le top 14 a pris le départ en gommes ultratendres, les six autres concurrents optant pour les supertendres à l'exception de Pascal Wehrlein, en tendres.

Statu quo au départ

Contrairement à l'an passé, le départ a été plutôt calme à l'avant du peloton, et le top 6 est resté inchangé avec un très bon envol de Hamilton notamment. Les Force India, en revanche, se sont accrochées juste avant d'aborder le Raidillon, Sergio Pérez se rabattant sur un Esteban Ocon qu'il n'avait probablement pas vu, heureusement sans dégâts notables.

 

Fernando Alonso s'est hissé de la dixième à la septième place, même s'il n'a pas longtemps résisté à la Renault de Hülkenberg, qui lui a fait l'extérieur à l'Arrêt de Bus dès le premier tour. Le pilote McLaren a riposté aux Combes après avoir pris l'aspiration.

La bataille entre les deux hommes s'est poursuivie, Hülkenberg faisant bon usage de son DRS au troisième tour pour prendre l'avantage aux Combes sans la moindre difficulté, avant qu'Ocon ne fasse de même au passage suivant. Wehrlein, quant à lui, était déjà rentré au garage.

Fernando Alonso a continué sa descente aux enfers, souffrant du manque de puissance de sa monoplace dans la ligne droite de Kemmel. Le double Champion du monde est sorti du top 10 au sixième tour.

Encore un abandon pour Verstappen !

Et c'est dans la huitième boucle de course que les dizaines de milliers de spectateurs néerlandais ont constaté avec désespoir la panne mécanique subie par Max Verstappen, contraint à l'abandon une énième fois en raison d'un souci technique. "Incroyable. Je n'arrive pas à y croire..." lâchait le pilote Red Bull, qui abandonnait pour la sixième fois de la saison.

 

Au dixième tour, Hamilton n'avait qu'une seconde et demie d'avance sur Vettel, six et demie sur Bottas et neuf et demie sur Räikkönen. C'est à ce moment-là que les premiers arrêts au stand ont eu lieu en milieu de peloton – Ericsson, Ocon et Grosjean lançant cette salve de changements de pneus sans parvenir à prendre l'avantage sur Hülkenberg lorsque celui-ci est rentré au stand.

Hamilton s'est arrêté à la fin du 12e tour, évitant ainsi tout risque d'undercut de la part de ses rivaux et chaussant des tendres, imité par son coéquipier Bottas au passage suivant. Vettel, quant à lui, a attendu le 14e tour pour être équipé des enveloppes à bandes jaunes également, tout comme Räikkönen une boucle plus tard.

Pénalité pour Räikkönen

Le Finlandais faisait toutefois l'objet d'une enquête des commissaires pour non-respect du double drapeau jaune agité au moment de l'abandon de Verstappen, et a écopé d'un lourd stop-and-go de dix secondes. "Comment ça ? Il était garé en bord de piste !" s'est exclamé Räikkönen, alors que le replay montre qu'il n'a même pas levé le pied. Sergio Pérez a également été pénalisé, de façon plus clémente, de cinq secondes pour être sorti de la piste en dépassant Romain Grosjean.

 

Cette salve d'arrêts a en tout cas profité aux Mercedes, qui ont chaussé des gommes neuves avant les Ferrari. Après 20 tours de course, Hamilton menait toujours avec une seconde et demie d'avance sur Vettel, sept sur Bottas et 21 sur Ricciardo, tandis que Räikkönen était relégué à 46 secondes du leader, devancé par Hülkenberg et Ocon.

Vettel était toutefois à l'œuvre, revenant sur Hamilton dixième par dixième avec ses gommes de deux tours moins usées, avant de perdre une demi-seconde au 22e tour. Räikkönen, quant à lui, est remonté dans le top 5, mais a continué de perdre du terrain sur les leaders.

C'est après 26 tours de course que Fernando Alonso est rentré au stand pour abandonner, sans que l'on n'ait de détails sur un problème moteur spécifique.

Les Force India s'accrochent

Pendant ce temps, Ocon se plaignait d'être coincé derrière son coéquipier Pérez avec des gommes plus fraîches, le Mexicain ne lui faisant pas de cadeau, si bien que les deux hommes ont fini par s'accrocher à la sortie de La Source, avec un aileron avant endommagé pour le Français et une crevaison pour Pérez !

 

La voiture de sécurité est intervenue en raison des nombreux débris sur la piste, alors que de nombreux concurrents se précipitaient dans les stands. Les Mercedes ont misé sur les tendres pour ce dernier relais, les Ferrari et Ricciardo sur les ultratendres, tout comme le reste du plateau à l'exception de Grosjean et Sainz avec les gommes à bandes rouges.

Le Safety Car, logiquement, ne faisait pas l'affaire de Hamilton, qui se voyait rattrapé par le peloton et se plaignait du faible rythme de Bernd Mayländer dans cette voiture de sécurité. Le Britannique devançait toujours Vettel, Bottas, Ricciardo et Räikkönen, alors que Hülkenberg, Grosjean, Massa, Magnussen et Ocon occupaient la deuxième moitié du top 10.

Vettel à l'attaque

La course a repris ses droits à 11 tours du but, ce qui représente à Spa-Francorchamps 25% du Grand Prix. Magnussen a toutefois manqué son freinage à l'Arrêt de Bus et s'est retrouvé dernier. À l'avant, Vettel a pris l'aspiration de Hamilton dans la ligne droite de Kemmel mais le leader lui a résisté tant bien que mal pour conserver la première place ! L'autre Mercedes en revanche, celle de Bottas, s'est fait dépasser par Ricciardo et Räikkönen aux Combes.

Les écarts se sont progressivement creusés, Vettel sortant de la zone DRS de Hamilton tandis que Ricciardo était rapidement relégué à plus de cinq secondes au troisième rang.

Lewis Hamilton a ainsi remporté sa 58e victoire en Grand Prix pour son 200e départ, au lendemain de sa 68e pole position, devançant Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo, alors que Kimi Räikkönen et Valtteri Bottas complètent le top 5.

Nico Hülkenberg est le "meilleur des autres" et rapproche fortement Renault des trois écuries qui devancent le Losange au championnat des constructeurs grâce à la sixième place, alors que Romain Grosjean, Felipe Massa, Esteban Ocon et Carlos Sainz marquent également des points.

 Grand Prix de Belgique

 PiloteÉquipeTempsPts
01 L. Hamilton Mercedes 44 tours 25
02 S. Vettel Ferrari +2.3  18 
03  D. Ricciardo Red Bull +10.7  15 
04  K. Räikkönen Ferrari +14.4  12 
05  V. Bottas Mercedes +16.4  10 
06   N. Hülkenberg Renault +28.0 
07  R. Grosjean Haas +31.5 
08  F. Massa Williams +36.6 
09  E. Ocon Force India +38.1 
10  C. Sainz Toro Rosso +39.4 
11   L. Stroll Williams +48.9   
12 D. Kvyat Toro Rosso +49.9   
13  J. Palmer Renault +53.2   
14  S. Vandoorne McLaren +57.0   
15   K. Magnussen Haas +67.2   
16 M. Ericsson Sauber +69.7   
17 S. Pérez Force India Abandon  
   F. Alonso McLaren Abandon  
  M. Verstappen Red Bull Abandon  
   P. Wehrlein Sauber Abandon   
Article suivant
Photos - Mick Schumacher au volant de la Benetton de son père

Article précédent

Photos - Mick Schumacher au volant de la Benetton de son père

Article suivant

Force India ne va plus laisser Ocon et Pérez se battre

Force India ne va plus laisser Ocon et Pérez se battre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Catégorie Course
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course