Course - Prestation contrôlée de Lewis Hamilton

Les Formule 1 arpenteront la piste du Hungaroring avec une température ambiante de 30°C, alors que la température de la piste atteint les 46°C

Les Formule 1 arpenteront la piste du Hungaroring avec une température ambiante de 30°C, alors que la température de la piste atteint les 46°C. Au départ, Charlie Whiting indique aux pilotes d’effectuer un deuxième tour de formation car la Mercedes de Michael Schumacher reste immobilisée sur la piste et est poussée dans les stands, pour s’y élancer. Cependant, en la traversant, le pilote Mercedes effectue un excès de vitesse et écope ensuite d’un passage par les stands obligatoire.

Le véritable départ voit Lewis Hamilton s’envoler, et la McLaren de Jenson Button se porter à la hauteur de Sebastian Vettel pour prendre la 3ème place, après que l’Allemand a échoué lors de sa tentative de dépassement sur Grosjean, qui conserve son bien. Alonso, Räikkönen et Webber suivent la Red Bull, tandis que Maldonado a chuté en 12ème place.

Hamilton creuse l’écart d’entrée, mais Grosjean et Button ne s’en laissent pas compter en haussant également leur rythme. Grosjean enchaîne rapidement les meilleurs tours pour tenter de récupérer de précieux dixièmes qui pourraient être utiles pour la stratégie, tandis que Button lève prudemment le pied pour tirer son épingle du jeu si nécessaire, plus tard dans la course.

Jenson Button est le premier homme parmi les leaders au 16ème tour, 3 secondes d’immobilisation nécessaires pour chausser des mediums. Sebastian Vettel hausse immédiatement son rythme pour essayer d’en profiter lors de son propre arrêt. L’Allemand s’arrête deux tours plus tard et repart avec des tendres, en même temps qu’Alonso chausse les mediums. Lewis Hamilton entre dans l’allée des stands un tour plus tard pour mettre des mediums, l’arrêt est 1,2 seconde plus lent que celui de son coéquipier. Romain Grosjean s’arrête au tour 20, pour un arrêt 7 dixièmes moins rapide que celui d’Hamilton. Le Français conserve des tendres.

Vettel et Grosjean, en pneus tendres, haussent leur rythme, tandis que Räikkönen et Webber s’arrêtent en même temps. Le Finlandais conserve des pneus tendres, l’Australien des mediums. Jenson Button s’arrête peu après la mi-course au 35ème tour pour chausser des tendres, changeant manifestement de stratégie avec un arrêt supplémentaire, qui le fait ressortir au 8ème rang, derrière Bruno Senna. A ce stade, Lewis Hamilton mène devant Romain Grosjean, Sebastian Vettel, Kimi Räikkönen, Fernando Alonso et Mark Webber.

Vettel s’arrête au 39ème tour pour chausser des mediums. Grosjean s’arrête au tour suivant, en même temps que Webber. Plus haut, Räikkönen continue à cravacher, tandis qu’au tour suivant, Hamilton emprunte la ligne des stands. Plus loin, Button est toujours bloqué derrière Senna au 41ème tour. En outre, lors du 3ème arrêt du pilote McLaren, un problème intervient et de précieuses secondes s’envolent encore. Button sort au 7ème rang.

Räikkönen s’arrête au 46ème tour et chausse des pneus durs. A sa sortie des stands, il dépasse son coéquipier avec autorité, le Français devant s’écarter hors-piste. Le Finlandais récupère le bénéfice de ses temps au tour en 1:25 dans la manœuvre, qui le place à 4 secondes d’Hamilton mais l’écart se resserre tour après tour, à 20 tours de l’arrivée. Plus loin, Pastor Maldonado heurte Paul di Resta, l’incident est placé sous enquête par la direction de course. Le Vénézuélien écope peu de temps après d’un passage obligatoire par les stands. Celui-ci était 12ème, hors des points.

Au 53ème tour, Kimi Räikkönen revient à un peu moins d’une seconde de Lewis Hamilton pour tenter de le dépasser, tandis que Romain Grosjean court-circuite une chicane mais demeure 3ème, 1,7 seconde devant Vettel. Au 56ème tour, Mark Webber entre aux stands pour un 3ème arrêt – il chaussait des pneus tendres et conserve ce choix pour ce dernier arrêt, regagnant la piste à la 8ème place. La Red Bull de Sebastian Vettel l’imite trois tours plus tard, pour des pneus tendres. A sa sortie, Fernando Alonso tente de profiter des pneus froids de l’Allemand pour prendre l’ascendant et la 4ème place, mais l’Allemand résiste suffisamment pour que cela ne se produise pas.

Au 60ème tour, après une course anonyme, Michael Schumacher rentre au stand pour abandonner. A quatre tours du but, la HRT de Narain Karthikeyan est contrainte à l’abandon, sa suspension avant-gauche vraisemblablement endommagée. La fin de course est marquée par un certain statu quo, et Hamilton s'impose devant les deux Lotus de Räikkönen et Grosjean, tandis que Vettel et Alonso complètent le top 5.

Le prochain rendez-vous du F1 Circus sera en Belgique, du 31 août au 2 septembre.

  Pilote Ecurie Tours Ecart Points
01
69   25
02 69 + 1.0 18
03 69 + 10.5 15
04 69 + 11.6 12
05 69 + 26.6 10
06 69 + 30.2 8
07 69 + 33.8 6
08 69 + 34.4 4
09 69 + 38.3 2
10 69 + 51.2 1
11 69 + 57.2  
12 69 + 1:02.8  
13 69 + 1:03.6  
14 69 + 1:04.4  
15 68 + 1 tour  
16 68 + 1 tour  
17 68 + 1 tour  
18 67 + 2 tours  
19 67 + 2 tours  
20 67 + 2 tours  
21 66 + 3 tours  
22 66 + 3 tours  
23 60 + 9 tours  
24 59 + 11 tours  

 

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Narain Karthikeyan , Lewis Hamilton , Paul di Resta , Pastor Maldonado , Sebastian Vettel , Bruno Senna , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités