Course sans histoire pour Charles Pic

Si le Grand Prix du Canada a été plutôt animé, Charles Pic n'a pas connu la course la plus passionnante qui soit

Si le Grand Prix du Canada a été plutôt animé, Charles Pic n'a pas connu la course la plus passionnante qui soit. Dix-huitième sur la grille de départ, le Français a rétrogradé d'un rang au premier tour, dépassé par son coéquipier. Parties en supertendres, les Caterham étaient sur une stratégie différente des Marussia qui faisaient leur premier relais en medium. Le premier arrêt au stand de Pic ayant eu lieu dès le 11e tour, son Grand Prix n'a donc été qu'une course-poursuite avec les Marussia ; il est finalement parvenu à rattraper et à dépasser Chilton pour finir au dix-huitième rang, soit sa position de départ. “J'ai pris un départ correct, mais au premier virage, j'ai dû freiner tôt pour éviter de heurter l'une des voitures de devant et j'ai perdu quelques places”, raconte le pilote Caterham. “Nous sommes passés en pneus medium pour le deuxième relais et ils ont bien tenu. L'équilibre de la voiture s'améliorait constamment au fil de la course et nous nous sommes tenus à ce qui était prévu en faisant le dernier arrêt au 37e tour pour faire un long dernier relais jusqu'au drapeau à damier”. “Alors qu'il restait environ dix tours, j'ai rattrapé et dépassé Chilton, et on m'a dit d'attaquer jusqu'au drapeau à damier. À ce moment-là, je ne pouvais pas vraiment réduire l'écart avec la voiture de devant, alors j'ai juste fait en sorte de voir l'arrivée sans connaître de problèmes, et j'ai fini la course 18e”, conclut le natif de Montélimar.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Charles Pic
Type d'article Actualités