Course : Un goût de revanche pour Webber

Mark Webber s'est imposé au terme d'une course encore une fois mouvementée, une victoire au goût de revanche pour l'Australien après la polémique de l'aileron

Mark Webber s'est imposé au terme d'une course encore une fois mouvementée, une victoire au goût de revanche pour l'Australien après la polémique de l'aileron.

Son équipier Sebastian Vettel est le grand perdant de Silverstone en ne terminant que 7ème, tout comme Fernando Alonso qui ne marque aucun point.

Lewis Hamilton et Nico Rosberg complètent le podium. Le champion du monde en titre Jenson Button a également fait une très belle course. Le pilote McLaren Mercedes termine à la 4ème place en s'étant pourtant élancé depuis la 14ème position sur la grille de départ.

Résumé :


Alors que l’on craignait la pluie, c’est le soleil qui est bien présent sur la grille de départ de ce Grand Prix de Grande-Bretagne. Au moment du départ, tous les regards sont tournés sur les deux pilotes Red Bull Racing suite à la polémique de l'aileron née au terme des qualifications.

Mark Webber prend un excellent départ, de même que Lewis Hamilton. Les deux pilotes s’élançaient pourtant du mauvais côté de la piste. Sebastian Vettel sort large dans Copse, puis perd le contrôle de sa monoplace à Maggots, pneu arrière droit crevé. Tout comme l'Allemand, Felipe Massa repasse dans les stands pour la même raison suite à une touchette avec son équipier.

Mark Webber prend un peu le large par rapport à Lewis Hamilton et derrière eux, Robert Kubica, Nico Rosberg et Fernando Alonso sont l’un derrière l’autre. Le Polonais fait un peu le bouchon et se retrouve en tête d’un véritable petit train. Comme le soulignait hier Michael Schumacher, il n’est pas évident de dépasser sur ce circuit et les voitures restent en file indienne derrière la Renault.

Lucas di Grassi rentre au stand au 10ème tour et c’est l’abandon. Une fois encore, et à l'image de tout le week-end, la Virgin manque de fiabilité. A partir du 12ème tour, de nombreux pilotes passent par les stands pour changer de pneus. Nico Rosberg, 3ème, signe le meilleur tour en course au 14ème passage en 1’35’’574. Le pilote Mercedes GP rentre dans la pitlane au 16ème tour et ressort devant le pilote Renault.

Le Polonais est à présent mis sous pression par Fernando Alonso. Les deux pilotes sont côte à côte. L’Espagnol est à l’extérieur et prend l’avantage en court-circuitant un peu le virage. Robert Kubica se plaint à son écurie. Le pilote Ferrari écopera d’un drive-through au 27ème tour qui ruinera sa course car il sera contraint de l'effectuer après la rentrée de la voiture de sécurité.

Bonne opération en revanche pour Jenson Button qui est en 6ème position après son arrêt aux stands, alors que Nico Hulkenberg, 3ème, n’a pas encore effectué son arrêt.

Au 28 tour, la voiture de sécurité sort suite aux débris laissés sur la piste par la perte d’une partie de l’aileron arrière de la Sauber de Pedro De la Rosa. La safety car attend pour sortir afin de ne pas s'immiscer entre les leaders. Elle rassemble tout le monde, ce qui donne du spectacle après le re-start.

Vitaly Petrov se bagarre avec Nico Hülkenberg, Adrian Sutil fait le forcing sur Michael Schumacher et le passe. Fernando Alonso de son côté prend le meilleur sur Sébastien Buemi et demande à son équipe de ne plus lui parler à la radio jusqu’à la fin de la course ! Un autre qui est remonté et qui a tiré une superbe opération de cette voiture de sécurité, c’est Sebastian Vettel qui remonte ses adversaires un à un pour finir à la 7ème place sous le drapeau à damiers. Jolie coup pour l'Allemand qui s'est retrouvé bon dernier en début d'épreuve !

Décidément, la malchance semble s’acharner sur Fernando Alonso, qui abîme son pneu arrière gauche à deux tours de la fin en essayant de dépasser Vitantonio Liuzzi. La F10 doit repasser par les stands. Ne pouvant plus terminer dans les points, le double champion du monde aligne coup sur coup les deux meilleurs tours lors de ses deux derniers passages sur la ligne d'arrivée.

A l'avant, Adrian Sutil résiste toujours à la pression de Sebastian Vettel qui voit Michael Schumacher et Nico Hülkenberg revenir dans ses rétros. Dans le dernier tour, le pilote Red Bull Racing passe enfin la Force India au terme d'un dépassement musclé.

Au drapeau à damiers, Mark Webber remporte le Grand Prix de Grande-Bretagne devant Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Jenson Button, Rubens Barrichello, Kamui Kobayashi, Sebastian Vettel, Adrian Sutil, Michael Schumacher et Nico Hülkenberg complètent le Top 10.

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 M. Webber RBR 52 Abandon 25
02 L. Hamilton McLaren 52 + 1.3 secs 18
03 N. Rosberg Mercedes GP 52 + 21.3 secs 15
04 J. Button McLaren 52 + 21.9 secs 12
05 R. Barrichello Williams 52 + 31.4 secs 10
06 K. Kobayashi BMW Sauber 52 + 32.1 secs 8
07 S. Vettel RBR 52 + 36.7 secs 6
08 A. Sutil Force India 52 + 40.9 secs 4
09 M. Schumacher Mercedes GP 52 + 41.5 secs 2
10 N. Hulkenberg Williams 52 + 42.0 secs 1
11 V. Liuzzi Force India + 42.4 secs
12 S. Buemi Toro Rosso + 47.6 secs
13 V. Petrov Renault + 59.3 secs
14 F. Alonso Ferrari + 62.3 secs
15 F. Massa Ferrari + 67.4 secs
16 J. Trulli Lotus + 1 Tour
17 H. Kovalainen Lotus + 1 Tour
18 T. Glock Virgin + 2 Tour
19 K. Chandhok HRT + 2 Tour
20 S. Yamamoto HRT + 2 Tour
Ret J. Alguersuari Toro Rosso + 8 Tour
Ret P. de la Rosa BMW Sauber + 23 Tours
Ret R. Kubica Renault + 33 Tours
Ret L. di Grassi Virgin + 43 Tours

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Mark Webber , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Vitantonio Liuzzi , Robert Kubica , Lucas Di Grassi , Sebastian Vettel , Kamui Kobayashi , Adrian Sutil , Sébastien Buemi , Vitaly Petrov , Nico Hülkenberg
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités