Course : Vettel et Red Bull retrouvent des ailes

La troisième est finalement la bonne pour Sebastian Vettel ! L'Allemand a remporté le Grand Prix de Malaisie, effaçant ainsi sa déception des deux premières courses qu'il aurait pu remporter

La troisième est finalement la bonne pour Sebastian Vettel ! L'Allemand a remporté le Grand Prix de Malaisie, effaçant ainsi sa déception des deux premières courses qu'il aurait pu remporter.

Mark Webber, deuxième, permet à Red Bull Racing de réaliser le doublé et de se relancer au championnat. Nico Rosberg complète le podium, alors que son équipier Michael Schumacher a abandonné en début de course sur problème mécanique.

Résumé :


Après les folles qualifications d'hier, et une grille de départ totalement inédite, nul doute que ce Grand Prix de Malaisie 2010 sera passionnant. Red Bull Racing a tiré son épingle du jeu hier, mais Mercedes GP est en embuscade.

Il faut aller loin, très loin sur la grille pour retrouver les Ferrari et autres McLaren Mercedes, piégées par la pluie dès la Q1 samedi à Sepang. Côté météo, on attend de la pluie durant la course. Il fait 24°C dans l'air, 32°C sur la piste.

Pneus slicks pour débuter le Grand Prix. C'est parti pour le tour de chauffe de cette course. Les 24 acteurs sont prêts, sauf un. Pedro de la Rosa est déjà contraint à l'abandon dès le tour de formation, suite à un problème technique sur sa Sauber. La procédure de départ est lancée, c'est parti ! Excellent départ de Sebastian Vettel, qui vire en tête au premier virage. Pas d'accrochage dans le peloton.

Magnifique départ des Renault également, Robert Kubica est quatrième, Vitaly Petrov neuvième. Derrière, c'est déjà chaud entre les McLaren Mercedes et les Ferrari. Beaucoup de dépassements sont effectués par Lewis Hamilton, qui fait l'extérieur à Sébastien Buemi. Petite erreur de Felipe Massa en revanche. Jenson Button essaye d'en profiter mais se fait piéger, et Fernando Alonso passe le champion du monde en titre !

Lewis Hamilton est décidément déchaîné. Il se défait maintenant de Jaime Alguersuari. A noter le très mauvais départ de Rubens Barrichello, littéralement scotché sur la grille. Le Brésilien est finalement parti, mais bon dernier. Pendant ce temps, Lewis Hamilton entre déjà dans le Top 10 en dépassant Kamui Kobayashi pendant que Jenson Button, Felipe Massa et Fernando Alonso sont toujours en pleine bataille avec les Toro Rosso.

A l’arrière, touchette entre une Lotus et une Virgin, alors que Vitaly Petrov vire un peu large et laisse la porte grande ouverte à Lewis Hamilton. Au bout de la ligne droite des stands, le Russe tente de reprendre sa position, ça passe ! Déjà sept tours effectués, voici le classement des dix premiers : Sebastian Vettel est toujours en tête devant Mark Webber et Nico Rosberg. Suivent Robert Kubica, Adrian Sutil, Michael Schumacher, Nico Hülkenberg, Vitantonio Liuzzi, Vitaly Petrov et Lewis Hamilton.

Belle passe d'armes à nouveau entre Lewis Hamilton et Vitaly Petrov. Cette fois, le Russe ne peut rien faire. Il retente de prendre l'avantage dans la ligne droite des stands mais le pilote McLaren Mercedes zigzague en piste. A l’avant, premier abandon de marque avec celui de Michael Schumacher, qui se plaint de son arrière train. Il occupait la sixième place. Lewis Hamilton écope lui d'un avertissement pour sa manœuvre illégale sur Vitaly Petrov en ayant défendu sa position.

Lotus contre Virgin, acte deux. Nouvelle touchette, et cette fois l'aileron avant de la Virgin de Lucas di Grassi se casse. Nouvel abandon aussi : Vitantonio Liuzzi cette fois-ci ! Pendant ce temps, Heikki Kovalainen rentre aux stands pour changer de pneus après sa touchette avec Lucas di Grassi. Nico Hülkenberg et Vitaly Petrov aux stands pour leur premier changement de pneumatiques, ce qui rapproche les Ferrari et la McLaren de Jenson Button des points.

Maintenant qu’il a le chemin libre, Lewis Hamilton réalise le meilleur tour, en revenant très fort sur Adrian Sutil. A l'avant, Mark Webber se rapproche de Sebastian Vettel depuis que son stand l'a autorisé à mettre la pression sur son équipier. A l’arrière, Heikki Kovalainen repasse aux stands, le Finlandais ressortira plusieurs tours plus tard. De son côté, Fernando Alonso rencontre des petits soucis à la décélération ou à la rétrogradation.

Adrian Sutil change de pneus, Lewis Hamilton passe cinquième. Au tour suivant, c'est Robert Kubica qui s'arrête, et qui ressort côte à côte avec Felipe Massa ! Il garde l'avantage. Jaime Alguersuari prend lui l'avantage sur Vitaly Petrov, Sébastien Buemi en fait de même. Le Russe a beaucoup de mal à garder le contrôle de sa monoplace, qui crache visiblement de l'huile. Nico Rosberg aux stands, il garde l'avantage sur Robert Kubica.

Webber s'arrête aux stands. Problème à l'écrou avant droit ! Il perd du temps et se retrouve désormais nez à nez avec Lewis Hamilton, qui lui n'a toujours pas changé ses pneus. L’Australien parvient cependant a resté devant le Britannique, pour un souffle. On se prépare également chez Ferrari. Felipe Massa est 6ème, Fernando Alonso 7ème, ce sera leur premier arrêt alors que l'on est presque à la mi-course. C'est le Brésilien qui s'arrête le premier, laissant le champ libre à son équipier.

Mais Fernando Alonso ne s'arrête pas pour le moment ! De son côté, Robert Kubica revient sur Nico Rosberg pour une éventuelle place sur le podium. Grâce à ses nouveaux pneus, Felipe Massa réalise le meilleur tour, en collant plus d'une seconde par tour aux hommes devant lui. Lewis Hamilton s'arrête au 31ème tour, ce qui replace Nico Rosberg sur le podium. C'est chaud à la sortie des stands entre Lewis Hamilton et Jenson Button. Avantage Hamilton !

Après sa longue passe d’armes avec Michael Schumacher à Melbourne, Jaime Alguersuari est une nouvelle fois très en forme ce dimanche. Il se défait de Nico Hülkenberg en prenant l'extérieur. Très belle manœuvre du pilote espagnol qui entre ainsi dans les points. A l’inverse, malheureux Vitaly Petrov, qui abandonne pour la troisième fois en autant de Grands Prix. A l’avant, la lutte s'annonce féroce entre Nico Rosberg et Robert Kubica, qui est revenu à six dixièmes du pilote Mercedes GP.

Il ne reste que vingt tours à présent, Sebastian Vettel est toujours en tête devant Mark Webber et Nico Rosberg, mais Robert Kubica se montre pressant. Fernando Alonso est cinquième mais ne s'est pas encore arrêté. Suivent Adrian Sutil, Lewis Hamilton, Jenson Button, Felipe Massa et Jaime Alguersuari.

Fernando Alonso s'arrête enfin pour changer de pneus, il se retrouve maintenant neuvième. A noter la grosse performance d’Adrian Sutil, qui résiste encore et toujours aux assauts répétés de Lewis Hamilton, ce qui fait les affaires des quatre pilotes qui sont devant. Pendant ce temps, Mark Webber est rappelé à l'ordre par ses ingénieurs, il appuierait trop fort sur sa pédale d'accélérateur.

Felipe Massa vire en septième position après s'être défait de Jenson Button, sous la menace de Fernando Alonso à présent. A l'arrière aussi on se bat, Karun Chandhok passe Jarno Trulli. De son côté, Fernando Alonso se montre de plus en plus pressant. Ça va être difficile pour Jenson Button qui retient tant bien que mal le pilote Ferrari.

La course entre dans les six derniers tours, elle est toujours aussi animée et Felipe Massa revient comme un boulet de canon sur Adrian Sutil et Lewis Hamilton. Sans compter la lutte entre Jenson Button et Fernando Alonso, toujours aussi indécise. L'Ibère tente le tout pour le tout à deux tours de la fin, ça ne passe pas. Terrible même ! C'est terminé pour Fernando Alonso, sa voiture fume, moteur cassé sans doute. Il était neuvième et permet ainsi à Nico Hulkenberg de faire son entrée dans les points.

Cette fois, c'est fait ! Après deux soucis lors des deux premiers Grands Prix, Sebastian Vettel s'impose enfin ! Mark Webber offre quant à lui le doublé à Red Bull Racing. Premier podium de la saison pour Mercedes GP et Nico Rosberg.

Robert Kubica échoue au pied du podium, mais une fois encore sa R30 s'est montrée très compétitive. Adrian Sutil termine cinquième après une course impressionnante, devant un Lewis Hamilton déchaîné aujourd'hui. Felipe Massa, Jenson Button, Jaime Alguersuari et Nico Hülkenberg se partagent les points restant.

Prochain rendez-vous dans deux semaines, à Shanghaï, pour suivre le Grand Prix de Chine, quatrième rendez-vous d'une saison qui débute en trombe avec pas moins de trois vainqueurs différents, et de cinq écuries qui sont déjà montées sur le podium.

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 S. Vettel RBR 56 25
02 M. Webber RBR 56 + 4.8 secs 18
03 N. Rosberg Mercedes GP 56 + 13.5 secs 15
04 R. Kubica Renault 56 + 18.5 secs 12
05 A. Sutil Force India 56 + 21.0 secs 10
06 L. Hamilton McLaren 56 + 23.4 secs 8
07 F. Massa Ferrari 56 + 27.0 secs 6
08 J. Button McLaren 56 + 37.9 secs 4
09 J. Alguersuari Toro Rosso 56 + 70.6 secs 2
10 N. Hulkenberg Williams 56 + 73.3 secs 1
11 S. Buemi Toro Rosso 56 + 78.9 secs
12 R. Barrichello Williams 55 + 1 Tour
13 F. Alonso Ferrari 54 + 2 Tours
14 L. di Grassi Virgin 53 + 3 Tours
15 K. Chandhok HRT 53 + 3 Tours
16 B. Senna HRT 52 + 4 Tours
17 J. Trulli Lotus 51 + 5 Tours
Ret H. Kovalainen Lotus 46 + 10 Tours
Ret V. Petrov Renault 32 + 24 Tours
Ret V. Liuzzi Force India 12 + 44 Tours
Ret M. Schumacher Mercedes GP 9 + 47 Tours
Ret K. Kobayashi BMW Sauber 8 + 48 Tours
Ret T. Glock Virgin 2 + 54 Tours
Ret P. de la Rosa BMW Sauber 0 + 56 laps

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Jenson Button , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Mark Webber , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Heikki Kovalainen , Karun Chandhok , Vitantonio Liuzzi , Robert Kubica , Lucas Di Grassi , Sebastian Vettel , Kamui Kobayashi , Adrian Sutil , Sébastien Buemi , Vitaly Petrov , Nico Hülkenberg , Jaime Alguersuari
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités