Course - Vettel s'impose devant les deux Lotus à Yeongam

Tandis que les pilotes s'attendaient à une course disputée par un temps frais, la température dans l'air est finalement de 27° et les risques de pluie ont diminué à 10%

Tandis que les pilotes s'attendaient à une course disputée par un temps frais, la température dans l'air est finalement de 27° et les risques de pluie ont diminué à 10%. Sebastian Vettel s'élance donc de la pole position sur le tracé de Yeongam, où jamais l'auteur du meilleur temps en qualifications ne s'est imposé en trois éditions.

Avant le départ, tous les pilotes ont fait le même choix stratégique en optant pour les gommes supertendres, excepté Daniel Ricciardo. L'envol de Vettel se passe sans encombre et le pilote allemand se met rapidement hors de portée de ses adversaires. Derrière, Grosjean profite d'un bon départ pour se caler dans l'aileron arrière de la Mercedes de Lewis Hamilton, et prend le dessus sur le Britannique au bout de la première longue ligne droite. Dans le peloton, c'est la cacophonie lorsque Massa heurte son équipier et part en tête-à-queue. Heureusement pour Alonso, il parvient à conserver la trajectoire et à conserver la sixième position. Les deux McLaren ne sont pas mieux loties avec un contact entre Button et Pérez, qui contraint l'Anglais à passer par les stands pour changer son aileron avant.

Après s'être mis à l'abri de l'utilisation du DRS par rapport à Hamilton, Grosjean parvient à maintenir l'écart autour des trois secondes par rapport à Vettel. En difficulté avec ses pneumatiques dès le 9e tour, Alonso voit Räikkönen, son futur équipier, prendre l'ascendant en ligne droite grâce à l'aileron arrière mobile.

Vettel et Grosjean grands gagnants du départ.
Hamilton est le premier des leaders à s'arrêter pour changer de gommes, au 10e tour, et repart avec des pneus mediums. Grosjean fait de même un tour plus tard et sort des stands juste devant la Mercedes, donnant lieu à une belle défense dans les deux longues lignes droites du circuit. Cette première salve des arrêts au stand a permis à Alonso de repasser devant Räikkönen, tandis que Hülkenberg et sa Sauber se maintiennent à une belle cinquième place. A la lutte pour les points, Sergio Pérez fait le spectacle en attaquant di Resta et Maldonado, au prix d'une manœuvre limite qui lui vaut d'être sous enquête des commissaires de course. A l'image de son premier relais, Alonso est de nouveau en grande difficulté. Septième, l'Espagnol est incapable de menacer la Sauber de Hülkenberg devant lui et se retrouve de nouveau menacé par Räikkönen. Parti en pneus mediums, Ricciardo observe son premier arrêt au stand au 18e tour, ce qui lui permettait d'occuper jusque-là la cinquième place. L'Australien ressort des stands 12e. Le graining affecte les monoplaces du peloton de manière irrégulière, ce qui explique les performances en dents de scie de certains pilotes, notamment dans la belle lutte qui met aux prises Hülkenberg, Alonso, Räikkönen et Webber pour la cinquième place. Le premier abandon de la course est celui de Paul di Resta, qui perd le contrôle de sa Force India au 26e tour et vient heurter le mur de pneus en marche arrière. Vettel n'a pas à se soucier de ce qui se passe dans ses rétroviseurs, alignant les meilleurs tours en course pour porter son avance au-delà des cinq secondes sur Grosjean. En difficulté avec ses pneumatiques, Hamilton voit revenir Rosberg comme une bombe. Alors que l'Allemand déboîte dans la ligne droite, le nez de la Mercedes s'affaisse légèrement, offrant un festival d'étincelles au sol mais le contraignant à passer immédiatement par les stands. Un double désavantage pour l'écurie allemande puisque cet événement oblige Hamilton à patienter un tour supplémentaire en piste avant de venir enfin chausser des pneus neufs pour repartir derrière Räikkönen.
Massa en difficulté dès le départ à Yeongam
Survient alors une scène qui nous rappellera Silverstone, lorsque Pérez voit son pneu avant-droit exploser en pleine ligne droite au 32e tour de course. La McLaren du Mexicain est à l'agonie et la direction de course envoie la voiture de sécurité en piste en raison des débris de pneus qui jonchent la piste. Vettel et Grosjean plongent immédiatement dans la voie des stands pour ne pas subir le préjudice de cette intervention du Safety Car. La voiture de sécurité s'efface à la fin du 36e tour, laissant Vettel s'échapper à nouveau. Derrière, Hülkenberg se montre opportuniste en venant prendre l'avantage sur Hamilton, tandis que Räikkönen souffle la deuxième place à son équipier Grosjean. Plus loin, Adrian Sutil manque son freinage et vient heurter Mark Webber, dont la Red Bull prend feu au bord de la piste. Les commissaires mettent du temps à intervenir, alors qu'un peu plus loin la meute des monoplaces voit un véhicule d'intervention survenir devant eux. Heureusement, Vettel ralentit immédiatement, imité par ses poursuivants, qui se rangent en file indienne jusqu'à ce que la voiture de sécurité soit de nouveau déployée... Nous sommes alors au 38e tour de course. La course est relancée au 41e passage, cette fois-ci sans incident majeur malgré la très belle passe d'armes entre Hamilton et Alonso, qui se termine à l'avantage du Britannique. Le pilote Mercedes donne tout pour essayer de venir se débarrasser de Hülkenberg, mais la vitesse de pointe de la Sauber est impressionnante depuis le début de la course. En ne lâchant rien, l'Allemand offre une bagarre de tous les instants, avec Alonso et Hamilton qui tentent tout derrière lui. Hülkenber parviendra à résister jusqu'au bout pour signer une quatrième place magnifique et méritée. Après avoir géré cette course de main de maître une fois encore, Sebastian Vettel s'impose sans trembler, devant les deux Lotus de Kimi Räikkönen et Romain Grosjean. Le Finlandais aura été l'heureux bénéficiaire des deux interventions de la voiture de sécurité.
 Grand Prix de Corée du Sud
Course
#
Pilote / Ecurie
Ecart
Points
01     25
02   + 4.2 18
03   + 4.9 15
04   + 24.1 12
05   + 25.2 10
06   + 26.1 8
07   + 26.6 6
08   + 32.2 4
09   + 34.3 2
10   + 35.1 1
11   + 35.9  
12   + 47.0  
13   + 50.0  
14   + 1:03.5  
15   + 1:04.5  
16   + 1:07.9  
17   + 1:12.8  
18   + 2 tours  
19   + 3 tours  
20   + 5 tours  
21   + 19 tours  
22   + 31 tours  

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Kimi Räikkönen , Lewis Hamilton , Paul di Resta , Sebastian Vettel , Adrian Sutil , Sergio Pérez , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo
Équipes McLaren , Mercedes , Sauber , Force India
Type d'article Actualités