Course : Webber, pas mal pour un N°2!

Avant même le départ du Grand Prix, la monoplace de Vitaly Petrov est tombée en panne dans son tour de mise en grille

Avant même le départ du Grand Prix, la monoplace de Vitaly Petrov est tombée en panne dans son tour de mise en grille.

La piste est sèche, les pilotes prennent donc le départ en pneus slicks, certains tels que Lewis Hamilton et le poleman Fernando Alonso ayant décidé de prendre le départ en pneus durs. Les conditions météo sont bien meilleures, la température de l’air est de 19 °C et la piste est à 31 degrés.

A l’extinction des feux les 23 bolides s’élancent, Alonso protège immédiatement l’intérieur pour le premier virage, Kimi Räikkönen se bagarre avec Sebastian Vettel alors que Paul di Resta part au large avant la première longue ligne droite du circuit.

Fernando Alonso mène le premier tour devant Webber, Schumacher, Massa, Vettel, Maldonado, Räikkönen et Hamilton. Romain Grosjean, dont l’aileron avant était endommagé après le départ, passe par la case stand à la fin du 2e tour de piste.

Paul di Resta passe pour la deuxième fois aux stands après son escapade du premier tour, avant d’abandonner.

Au 10ème tour de course Fernando Alonso mène avec 2 secondes d’avance sur Webber et 7 secondes devant Schumacher, qui fait toujours le bouchon alors que Sebastian Vettel troque ses gommes tendres pour des dures en 3.5 secondes.

Massa trouve enfin l’ouverture sur Schumacher à Stowe au 11ème tour alors que Maldonado et Perez passent par la voie des stands pour changer de pneumatiques. Quelques virages plus tard, Perez tente de passer à l’extérieur sur Maldonado, les deux pilotes se touchent et c’est l’abandon pour le Mexicain ; la Williams est également endommagée.
Mark Webber, passe par les stands à la fin du 14ème tour. Le leader Alonso s’arrête au tour suivant pour chausser à nouveau des pneus durs. Jenson Button s’arrête quant à lui au 16e tour et ressort en dehors du top 10 en tendres. Lewis Hamilton passe aux stands au 21e tour et troque ses pneus durs pour des tendres. Il repart 7ème.

Après les premiers arrêts, Alonso mène devant Webber, Vettel, Massa, Räikkönen, Hamilton, Schumacher, Grosjean, Kobayashi, Hülkenberg et le reste de la meute. Petrov, di Resta et Perez ont abandonné.

Romain Grosjean donne le top départ des deuxièmes arrêts avec un pit stop à mi-course. Hamilton suit l’exemple deux tours plus tard. Sebastian Vettel passe pour la seconde fois aux stands au 31e passage, tout comme Jenson Button. Pendant ce temps, Romain Grosjean met une pression énorme à Lewis Hamilton. Mark Webber effectue sa deuxième rentrée aux stands au 33ème tour, tout se passe bien et l’Australien rejoint la piste en quatrième position. Räikkönen et Schumacher l’imitent au tour suivant.

Quelques instants plus tard, Romain Grosjean trouve enfin l’ouverture sur Hamilton. Massa passe par les stands au même tour, cédant ainsi sa deuxième position. Le leader Alonso s’arrête à la fin du 37e tour pour chausser les pneus tendres, il devra faire 15 tours sur ces gommes.
Kamui Kobayashi est mal rentré au stand et a fauché plusieurs mécaniciens, on parle d’une cheville cassée et d’un genou abîmé. Pour Nico Rosberg ce ne sera également un arrêt à oublier, avec un problème sur le pneu arrière gauche.

Mark Webber attaque fort en fin de course, l’écart n’est plus que de 2.2 secondes à 9 tours du drapeau à damiers. L’écart entre Webber et Alonso ne cesse de baisser, Alonso se défend comme un beau diable malgré des pneus lui donnant du fil à retordre, mais à six tours de la fin l’Australien est clairement plus rapide. Celui-ci prend la tête du Grand Prix au 48e tour pour ne plus la quitter.

La bagarre fait également rage pour la 4e place entre Massa et Räikkönen, mais Finlandais sort large. Senna dépasse Hülkenberg pour la 9e place après une bagarre très osée !

Mark Webber remporte donc le Grand Prix de Grande-Bretagne pour la deuxième fois de sa carrière, il reprend ainsi 7 points à Fernando Alonso, deuxième du GP. Vettel, Massa, Räikkönen, Grosjean, Schumacher, Hamilton, Senna et Button complètent les points.

  Pilote Ecurie Tours Ecart Points
01  M. Webber
 Red Bull
52   25
02  F. Alonso  Ferrari 52 + 3.0 18
03  S. Vettel  Red Bull 52 + 4.8 15
04  F. Massa  Ferrari 52 + 9.5 12
05  K. Räikkönen  Lotus 52 + 10.3 10
06  R. Grosjean  Lotus 52 + 17.1 8
07  M. Schumacher  Mercedes 52 + 29.1 6
08  L. Hamilton  McLaren 52 + 36.4 4
09  B. Senna  Williams 52 + 43.3 2
10  J. Button  McLaren 52 + 44.4 1
11  K. Kobayashi  Sauber 52 + 45.3  
12  N. Hülkenberg  Force India 52 + 47.8  
13  D. Ricciardo  Toro Rosso 52 + 51.2  
14  J. Vergne  Toro Rosso 52 + 53.3  
15  N. Rosberg  Mercedes 52 + 57.3  
16  P. Maldonado  Williams 52 + 1 tour  
17  H. Kovalainen  Caterham 52 + 1 tour  
18  T. Glock  Marussia 52 + 1 tour  
19  C. Pic  Marussia 52 + 1 tour  
20  P. de la Rosa  HRT 52 + 2 tours  
21  N. Karthkeyan  HRT 52 + 2 tours  
22  S. Pérez Sauber 11 + 41 tours  
23  P. Di Resta  Force India 2 + 50 tours  
24  V. Petrov    Caterham 0 + 52 tours  

 

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Paul di Resta , Sebastian Vettel , Kamui Kobayashi , Vitaly Petrov , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités