Courses sprint : accord financier trouvé, bientôt le feu vert

La Formule 1 a franchi le dernier obstacle majeur qui la séparait d'un test grandeur nature des courses sprint, puisque la question financière a été réglée.

Courses sprint : accord financier trouvé, bientôt le feu vert

Comme l'indiquait précédemment Motorsport.com, la volonté de la F1 d'organiser des courses sprint qualificatives lors de trois Grands Prix cette année se heurtait au mécontentement de certaines équipes qui redoutaient des coûts supplémentaires.

Ces écuries souhaitaient une compensation financière plus importante pour ces trois courses supplémentaires, avec comme problématique les complications éventuelles concernant le plafonnement budgétaire. Cependant, la tentative par certaines équipes d'augmenter ce plafond d'un million de dollars a entraîné la résistance de plus petites structures, ces dernières redoutant de voir cette allocation bonus être utilisée pour du développement lié à la performance.

Après des discussions qui ont eu leu ces dernières semaines sur la question des coûts, plusieurs sources confirment qu'une proposition financière satisfaisant les écuries a été présentée. Les détails précis n'ont pas été révélés, mais les écuries devraient recevoir environ 500 000 $ pour ces trois courses supplémentaires, tandis que le plafond budgétaire serait relevé dans les mêmes proportions.

Par ailleurs, si une écurie fait face à une facture salée résultant de dégâts consécutifs à un accident lors d'une course sprint, l'accord inclut une marge de manœuvre supplémentaire avec un versement plus important et un plafond lui aussi rehaussé, afin que la situation ne soit pas pénalisante.

Lire aussi :

Les termes financiers désormais entendus, il semble que seuls des détails mineurs soient encore à régler avant de voir les équipes approuver officiellement le projet de course sprint qualificative. Les équipes étant d'accord sur le principe, il n'y a toutefois aucune urgence à procéder au vote final, qui pourrait attendre encore quelques semaines de plus ou bien avoir lieu lors du prochain week-end de Grand Prix, à Imola.

Le projet est d'organiser une course sprint qualificative de 100 km pour les manches de Silverstone, Monza et Interlagos cette saison, afin d'évaluer les effets en termes de spectacle en piste ainsi que pour les télévisions. Cette course permettrait également d'inscrire des points (selon un barème à définir), tout en établissant la grille de départ pour la course principale du dimanche.

Lors du Grand Prix de Bahreïn, Christian Horner rappelait qu'il était important de régler certains aspects financiers avant d'approuver le projet. "Il faut qu'il y ait une allocation raisonnable qui prenne ça en compte, car nous cherchons actuellement à économiser 10 000 £, 20 000 £ voire 30 000 £ pour nous assurer de respecter le plafond", confiait le directeur de Red Bull Racing. "Avoir soudain un tel facteur est quelque chose qui requiert juste un ajustement."

partages
commentaires
Haas se sent "capable d'aller en Q2" en 2021

Article précédent

Haas se sent "capable d'aller en Q2" en 2021

Article suivant

Montoya : Les courses sprint sont "la voie à suivre" pour la F1

Montoya : Les courses sprint sont "la voie à suivre" pour la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021