Coût des moteurs - Ferrari oppose son veto à la FIA

Une décision de Ferrari d’exercer son droit de véto face à l’introduction d’un prix plafond des moteurs bloque l’effort de la FIA pour l’introduction d’un moteur F1 standard.

Coût des moteurs - Ferrari oppose son veto à la FIA
Kimi Raikkonen, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T lors des qualifications
Scuderia Toro Rosso STR10 : capot moteur
Des capots moteur de Manor F1 Team
Le capot moteur de la Scuderia Toro Rosso STR10
Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T et Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR10 en lutte pour une position
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 et Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T en lutte pour une position
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T

Après les déclarations de Bernie Ecclestone en marge du Grand Prix des Etats-Unis, les intentions de la FIA pour permettre aux équipes indépendantes de disposer d’une unité de puissance à coût réduit ont été confirmées ce lundi. Dans un communiqué publié par la Fédération, il est clairement fait part du désir d’entamer un dialogue avec les actionnaires de la F1 suite au refus de Ferrari de voir une limite de prix instaurée pour les blocs V6 turbo. 

"Lors de la dernière réunion du Groupe Stratégique, la FIA, en accord avec la FOM, a proposé le principe de la fixation d’un prix maximum du moteur et de la boîte de vitesses pour les équipes clientes", révèle le communiqué. "Ces mesures ont été soumises au vote et adoptées à une large majorité."

"Ferrari SpA a néanmoins décidé de s’y opposer et d'exercer le droit de veto qui lui est reconnu de longue date par les accords régissant la gouvernance de la Formule 1. Dans l’intérêt du Championnat, la FIA a choisi de ne pas contester juridiquement cette mise en œuvre de son droit de veto par Ferrari SpA."

Ferrari dispose en effet d’un droit de veto face aux changements de réglementation technique : un acquis existant depuis de nombreuses années en raison de l’engagement historique de la Scuderia dans la discipline. Il est entendu que ce soit la première fois dans l’histoire récente que l’équipe de Maranello en fait usage. La majorité des équipes avait trouvé un accord pour un plafonnement du coût des moteurs à 10,8 millions d’euros, et à 7,2 millions d’euros pour les spécifications de l’année précédente. 

Solution alternative

La FIA a choisi d’accepter le veto exercé par Ferrari et se tourne désormais vers une autre solution, consistant en un appel d’offre pour un moteur standard à bas coût disponible pour les équipes qui le souhaitent à partir de 2017. 

"La FIA va lancer une consultation auprès de l’ensemble des acteurs en vue de l’éventuelle introduction d’un moteur client qui serait disponible à partir de 2017", est-il précisé. "A l’issue de cette consultation, un appel d’offres pour ce futur moteur client, dont le coût sera nettement inférieur à l’actuelle motorisation, pourrait être décidé."

"La FIA, en accord avec la FOM, continuera à œuvrer pour assurer le développement durable du Championnat sur le long terme et à rechercher les solutions qui permettront d’y parvenir. Elle invite l’ensemble des équipes à contribuer positivement par leurs propositions et leurs actes à la réussite de cette démarche dans l’intérêt même du Championnat et de sa pérennité."

partages
commentaires
Räikkönen approuve le weekend de GP de deux jours

Article précédent

Räikkönen approuve le weekend de GP de deux jours

Article suivant

Le retour des ravitaillements pour accompagner les moteurs bon marché?

Le retour des ravitaillements pour accompagner les moteurs bon marché?
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021