COVID-19 : Hamilton "dévasté" après avoir "pris toutes les précautions"

Touché par le COVID-19, Lewis Hamilton a rappelé que les pilotes se soumettaient à des précautions très strictes qui n'évitaient toutefois pas le risque zéro d'une contagion.

COVID-19 : Hamilton "dévasté" après avoir "pris toutes les précautions"

Contraint de déclarer forfait pour le Grand Prix de Sakhir après un test positif au COVID-19, Lewis Hamilton a donné des nouvelles rassurantes mais regrette énormément de ne pas pouvoir participer à la prochaine course. Pour la première fois depuis le début de sa carrière en 2007, il sera absent.

Lire aussi :

Ressentant de légers symptômes lundi matin au réveil, Hamilton a subi deux tests PCR qui ont confirmé qu'il était positif au COVID-19. Il s'est isolé à Bahreïn, où il suit les protocoles et recommandations en vigueur, dans l'espoir de pouvoir être au départ du dernier Grand Prix de la saison, à Abu Dhabi. Le septuple Champion du monde a insisté sur les efforts importants consentis par les pilotes tout au long de la saison, afin de pouvoir la disputer malgré la pandémie.

"Je suis dévasté de ne pas courir ce week-end", a fait savoir Hamilton via les réseaux sociaux. "Depuis que nous avons débuté la saison en juin, mon équipe et moi avons pris toutes les précautions possibles et suivi toutes les règles partout afin de rester en bonne santé. Malheureusement, même si j'ai eu trois tests négatifs la semaine dernière, je me suis réveillé hier matin avec de légers symptômes et j'ai demandé un autre test, qui est revenu positif. Je me suis immédiatement placé à l'isolement pour dix jours."

"Je suis dégoûté de ne pas pouvoir courir ce week-end, mais ma priorité est de suivre les protocoles et les conseils afin de protéger les autres. J'ai vraiment de la chance de me sentir bien et de n'avoir que de légers symptômes, et je ferai de mon mieux pour rester en forme et en bonne santé. S'il vous plaît, prenez soin de vous. On n'est jamais trop prudent. C'est une période inquiétante pour tout le monde et nous devons tout faire pour prendre soin les uns des autres."

Compte tenu de son isolement de dix jours, soit jusqu'au jeudi 10 décembre, rien ne garantit encore la présence de Lewis Hamilton à Abu Dhabi. Il devra quoi qu'il en soit présenter un test négatif avant de réintégrer le paddock. Pour l'heure, Mercedes n'a pas précisé qui le remplacerait à Sakhir. 

Hamilton est le troisième pilote touché par le COVID-19 cette saison, après Sergio Pérez et Lance Stroll chez Racing Point. Par ailleurs, il ne sera pas le seul absent au Grand Prix de Sakhir puisque Romain Grosjean, après son terrible accident à Bahreïn dimanche dernier, sera remplacé chez Haas par Pietro Fittipaldi.

partages
commentaires
Grosjean : "Ce n'était pas possible de finir comme ça, pas maintenant"
Article précédent

Grosjean : "Ce n'était pas possible de finir comme ça, pas maintenant"

Article suivant

Todt à Grosjean : "Alors, tu aimes le Halo ?"

Todt à Grosjean : "Alors, tu aimes le Halo ?"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021