Après le crash du Brésil, Grosjean est préposé aux essais de pneus pluie

À quelques jours de la reprise de la Formule 1 avec les essais hivernaux de Barcelone, Romain Grosjean a indiqué qu’il avait été choisi par Haas pour le roulage sous la pluie.

Alors que Kevin Magnussen sera le premier pilote au volant de la VF-17 pour ses débuts lors des essais hivernaux, Romain Grosjean aura l’insigne honneur de terminer la première session les 1er et 2 mars. Il s’attend évidemment à un changement radical en termes de pilotage avec la nouvelle réglementation.

"Du point de vue pilotage, de ce que j’ai vu, ça va être assez brutal et rapide. Espérons que tout se passe bien avec des choses comme les pneus afin que nous puissions vraiment les pousser à la limite. Ça va être un grand challenge et de la grande course."

Le fait d’être programmé pour la dernière journée de la première session de tests signifie qu’il devrait – si la pluie ne frappe pas lors d’une des trois journées précédentes – disputer la journée d’essais prévue sur piste humide. Son directeur, Günther Steiner, lui a appris de façon caustique.

"Ça sera très important. Quand Günther m’a expliqué que j’allais faire la journée sous la pluie, il a dit : ‘Évidemment, vu ta performance au Brésil, nous devons te faire rouler en pneus pluie’. J’ai répondu : ‘Merci, Günther. C’est très gentil de ta part’." Une référence, bien sûr, à la sortie de piste du Français lors du tour de mise en grille, à Interlagos, la saison dernière.

"En étant plus sérieux, je pense qu’il va être vraiment important d’analyser et de voir comment les pneus pluie vont fonctionner. Pirelli travaille beaucoup sur eux. Ils sont plus larges, et ils vont être plus délicats avec l’aquaplaning."

"Nous devons nous préparer à toute éventualité en termes de cartographie et de réglages afin d’être prêts pour les séances sur piste humide. Les essais hivernaux ne visent pas à régler la voiture pour Barcelone en hiver, cela sert à ce que l’équipe emmagasine autant d’expérience que possible et apprenne le plus possible."

"Kevin va évidemment faire du roulage sur le sec et j’en ferai un peu aussi, ensuite sur piste humide. Ensuite, lors de la seconde semaine, nous verrons quels changements opérer sur les réglages de la voiture et nous aurons une palette complète des changements pour être prêts en allant à Melbourne."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags barcelone, gunther steiner, pneus pluie, tests