Crash de Grosjean : la FIA dévoile son rapport d'enquête

Après plus de trois mois d'enquête, la FIA a rendu ce vendredi son rapport sur l'accident de Romain Grosjean lors du Grand Prix de Bahreïn 2020 de F1.

Crash de Grosjean : la FIA dévoile son rapport d'enquête

L'image a fait le tour du monde. La Haas en perdition de Romain Grosjean percutant quasiment de face le rail de sécurité après un contact avec l'AlphaTauri de Daniil Kvyat, puis l'embrasement de l'épave coupée en deux et les longues secondes d'attente avant que le Français ne parvienne à s'extirper de sa cellule de survie pour sortir des flammes et être recueilli par le Docteur Ian Roberts.

Depuis la survenue de ce crash dont la violence a frappé tous les esprits et qui a posé des questions sur les différents paramètres en jeu, la FIA a comme à chaque accident important immédiatement diligenté une enquête. Dès les minutes qui ont suivi, des photos et des vidéos étaient prises sur la scène du crash avant de tout remettre en ordre pour le second départ et un certain nombre de pièces étaient mises à disposition de l'instance.

Lire aussi :

Au terme de trois mois d'enquête, un rapport a été rendu et dévoilé publiquement ce vendredi soir. "L'objectif de l'enquête sur l'accident était d'identifier les facteurs qui ont contribué aux conséquences de l'accident, ainsi que d'autres facteurs tertiaires qui n'ont pas influencé sa gravité, mais qui ont néanmoins fourni des enseignements précieux pour les efforts continus de la FIA visant à améliorer la sécurité dans le sport automobile", peut-on notamment lire dans le préambule.

Après une rapide description des circonstances ayant conduit à l'accrochage entre Grosjean et Kvyat, où il est par ailleurs indiqué que "plusieurs autres voitures" ont pu y jouer un rôle "circonstanciel" mais pas direct (en causant un ralentissement qui a incité le Français à tenter d'en profiter) et que le pilote Haas a perdu le contrôle de sa monoplace à la vitesse de 241 km/h, le rapport indique ce qui suit, révélant au passage ce qui a provoqué l'incendie :

"La voiture de Romain Grosjean a percuté le triple rail constituant la barrière derrière le dégagement à 192 km/h et à un angle de 29 degrés, avec un lacet estimé à 22 degrés dans la direction de déplacement et une force maximale résultante équivalente à 67 g. À la suite de la défaillance du rail du milieu et de la déformation significative de ceux du haut et du bas, la cellule de survie a pu transpercer la barrière et s'est immobilisée derrière elle, stoppée par le rail supérieur contre l'arceau."

"La voiture a subi des dégâts conséquents dans cet impact, notamment la séparation de l'assemblage du groupe propulseur et de la cellule de survie. La trappe à carburant du côté gauche du châssis a été déplacée et le lien entre le moteur et le réservoir à carburant a été arraché du 'safety bladder', ces deux facteurs facilitant grandement la fuite de carburant depuis le réservoir."

"L'équipement de sécurité du pilote, notamment le casque, le HANS et le harnais, ainsi que la cellule de survie, le baquet, l'appuie-tête et le Halo ont tous joué le rôle prévu selon leur spécification en protégeant l'espace de survie du pilote et en gérant les forces appliquées au pilote durant l'impact."

"La batterie à haute tension du système de récupération d'énergie (ERS) a été significativement endommagée ; certaines pièces de l'assemblage de la batterie de l'ERS sont restées accrochées au groupe propulseur, d'autres à la cellule de survie."

"Le feu a pris à l'arrière de la cellule de survie dans les derniers moments de l'impact avec la barrière avant de se propager vers l'avant, en direction du pilote."

"La position dans laquelle se trouvait la cellule de survie par rapport au rail supérieur a significativement restreint l'espace permettant au pilote de sortir. En raison des dégâts sur la cellule de survie et sur un certain nombre de pièces dans le cockpit, le pied gauche de Romain Grosjean était initialement coincé lorsque la voiture s'est immobilisée. Le pilote a pu libérer son pied en l'enlevant de sa bottine, laissant la bottine coincée dans la voiture. Il a ensuite déplacé l'appuie-tête, qui n'était plus à sa place, et le volant, pour sortir de la voiture."

"Le drapeau rouge a été agité environ 5,5 secondes après l'impact de Romain Grosjean avec la barrière."

Concernant les secours et la réponse médicale, il est expliqué :

"Une réponse médicale et de sauvetage complète à cet incident a été immédiatement mise en place. La voiture médicale de la FIA est arrivée dans les 11 secondes qui ont suivi l'incident, un délai qui s'explique en partie par le fait qu'un 'raccourci' a été pris pour éviter le premier virage, démontrant à la fois la connaissance du circuit local et la planification préalable."

"L'arrivée de la voiture médicale transportant le Dr Ian Roberts, coordinateur des secours médicaux de la FIA, Alan van der Merwe, pilote de la voiture médicale de la FIA, et un médecin local a permis d'apporter une assistance immédiate, chacun d'entre eux jouant un rôle prédéterminé."

"Ian Roberts s'est immédiatement rendu sur le lieu de l'incident et a demandé à un commissaire d'utiliser l'extincteur à poudre sèche autour du cockpit, où il a identifié Romain Grosjean qui tentait de sortir. Alan van der Merwe a récupéré un extincteur à l'arrière de la voiture médicale de la FIA pendant que le médecin local préparait le kit de trauma."

"Romain Grosjean a réussi à s'extraire seul et est sorti de la voiture au bout de 27 secondes."

"Romain Grosjean a subi des brûlures à l'arrière des deux mains. Après un premier examen par le personnel de la voiture médicale de la FIA, il a été transporté en ambulance au centre médical du circuit pour y être évalué. Il a ensuite été transporté par hélicoptère au Bahrain Defence Force Hospital pour une évaluation et un traitement supplémentaires. Il a quitté l'hôpital au bout de trois jours, le 2 décembre 2020."

Les mesures possibles et les pistes de recherche suite au rapport

Suite à ce rapport, et au travail mené sur un ensemble de 19 accidents significatifs lors de courses sur circuit durant la saison 2020, la FIA a compilé de nombreux domaines de recherche et d'amélioration potentielle.

Concernant les véhicules :

• Réglementation de la géométrie de l'avant de la cellule de survie, et tests de charge supplémentaires dans cette zone
• Révision de la réglementation existante concernant les rétroviseurs
• Révision des exigences de montage de la colonne de direction
• Révision des exigences de réglementation et d'homologation de l'assemblage d'appui-tête
• Analyse des modes de l'unité de puissance, montée ou en défaillance de montage
• Projet de recherche en cours : les câbles retenant les roues
• Révision du design des installations sécuritaires au niveau du réservoir de carburant dans toutes les catégories monoplaces de la FIA
• Recommandations sécuritaires d'installation du réservoir à carburant
• Mise à jour des standards FIA pour les réservoirs à carburant
• Révision de la réglementation pour le design des conduits du réservoir à carburant et de la trappe d'inspection
• L'homologation du carburant inclura la compatibilité du matériau du réservoir avec le carburant en question

Concernant les circuits :

• Fonctionnalité accrue du logiciel d'analyse de la sécurité des circuits (CSAS) notamment la classification quantitative de probabilité d'un impact
• Révision des installations existantes d'ouverture des barrières sur les circuits
• Révision des directives/procédés d'homologation des circuits et de renouvellement des licences

Concernant l'équipement de sécurité du pilote :

• Enquête sur les améliorations de l'indice de transfert thermique des gants (HTI)
• Projet de recherche en cours : mécanismes d'ouverture et de verrouillage des visières ; extension de la portée du projet pour inclure les exigences visant à garantir que les systèmes d'ouverture des visières sont opérationnels après avoir été exposés au feu
• Projet de recherche en cours : Système d'extinction pour les voitures à habitacle ouvert ; extension de la portée du projet pour inclure l'étude de mécanismes d'activation améliorés

Concernant les services médicaux et de secours :

• Mise à jour de l'équipement des véhicules d'intervention médicale, y compris les types d'extincteurs de rechange
• Fournir des conseils aux ASN [autorités sportives nationales] sur la décontamination après un incendie
• Développement en cours du module de formation à la lutte contre les incendies pour les ASN
• Développement en cours du module de formation sur la sécurité [des systèmes] haute tension pour les ASN
• Développement en cours du module de formation au commandement et à la coordination des incidents pour les ASN

Le département de la sécurité de la FIA prévoit également d'autres projets de recherche tels que :

• Étude des possibilités de systèmes d'alerte de proximité et d'aides électroniques à la visibilité [pour les pilotes]
• Recherche sur les possibilités de modernisation et d'amélioration des performances des barrières de sécurité existantes
• Recherche sur de nouveaux systèmes de barrières, efficaces dans un plus large éventail de conditions d'impact
• Recherche visant à évaluer les moyens d'extinction actuels, les équipements de lutte contre les incendies et les équipements de protection individuelle et à évaluer les nouvelles technologies.

partages
commentaires
Nico Hülkenberg réserviste Aston Martin et Mercedes ?

Article précédent

Nico Hülkenberg réserviste Aston Martin et Mercedes ?

Article suivant

Pirelli manufacturier de la F1 jusqu'en 2024

Pirelli manufacturier de la F1 jusqu'en 2024
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021