Crise mondiale : la FIA prend la main, des mesures votées pour la F1

Le Conseil Mondial du Sport Automobile a voté un certain nombre de mesures fortes pour la Formule 1, afin d'affronter au mieux la crise mondiale provoquée par le nouveau coronavirus.

Crise mondiale : la FIA prend la main, des mesures votées pour la F1

Compte tenu du contexte de crise mondiale provoqué par la pandémie de COVID-19, le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a procédé à un vote électronique pour ratifier un certain nombre de changements majeurs qui concernent la Formule 1. Alors que de nombreuses épreuves ont d'ores et déjà été annulées ou reportées et que les calendriers sont bouleversés sans certitudes pour la suite, l'instance internationale va voir son pouvoir élargi afin de gérer la situation. Ainsi, et conformément aux statuts de la FIA, le Conseil Mondial a accordé une délégation de pouvoir à son président, Jean Todt, ce qui lui permettra de prendre toute décision urgente et nécessaire relative à l'organisation des compétitions internationales en 2020. Ce type de décision ne sera pris qu'après consultation de quelques dirigeants clés. 

Lire aussi :

Par ailleurs, le Conseil Mondial a validé certaines modifications réglementaires, à commencer par le report d'un an de la future réglementation technique, de 2021 à 2022, sur lequel les équipes et la F1 s'étaient entendues il y a deux semaines. Le gel des châssis entre 2020 et 2021 est confirmé, avec toujours en discussion la marge qui sera laissée aux équipes en matière de développement des monoplaces. En revanche, il a été décidé d'interdire à toutes les écuries de travailler au cours de l'année 2020 sur le développement aérodynamique pour la future réglementation technique 2022. Cette interdiction est entrée en vigueur samedi 28 mars. 

Concernant la saison 2020, qui n'a pas encore débuté, le Règlement Sportif a été amendé dans le but de donner un maximum de souplesse à la FIA et à la F1 pour réagir à la situation et mettre en place dès que possible un calendrier "qui préserve au mieux la valeur commerciale du championnat et limite les coûts autant que possible"

Pour y parvenir, il sera désormais possible de modifier certains articles du règlement à la demande du Conseil Mondial avec le soutien de 60% des équipes, et non de la totalité d'entre elles. La FIA et la F1 ont les mains libres pour changer le calendrier à volonté, sans passer par un vote.

Des modifications sont également apportées pour l'allocation des composants moteur si jamais le nombre de Grand Prix diminue pour la saison 2020. Si le championnat comporte 14 épreuves ou moins, l'allocation moteur deviendra la suivante, par pilote et par an : 2 moteurs à combustion interne (ICE), 2 MGU-H, 2 turbos, 2 packs de batteries, 2 unités de contrôle électronique et 2 MGU-K. Si le championnat comporte 11 épreuves ou moins : 2 moteurs à combustion interne (ICE), 2 MGU-H, 2 turbos, 1 pack de batteries, 1 unité de contrôle électronique et 2 MGU-K.

Une séance d'essais réservée aux jeunes pilotes a été ajoutée en marge du dernier Grand Prix de la saison, avec les opportunités pour les écuries d'y aligner non pas une mais deux monoplaces pour tout pilote n'ayant jamais couru en F1. Tous les essais dédiés à Pirelli sont annulés en 2020, puisque l'introduction des nouveaux pneus 18 pouces se fera en 2022. 

Enfin, les motoristes doivent désormais observer une période de fermeture de leurs usines de 21 jours – tel que c'est déjà le cas pour les équipes – et la possibilité d'étendre cette suspension d'activité en fonction de la situation a été confirmée. 

partages
commentaires
Ticktum "ne verse pas un centime" pour son rôle chez Williams

Article précédent

Ticktum "ne verse pas un centime" pour son rôle chez Williams

Article suivant

Mercedes accepte une interdiction totale du DAS dès 2021

Mercedes accepte une interdiction totale du DAS dès 2021
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021