Cyril Abiteboul est aux anges

Hier, Caterham F1 Team a récupéré la 10e place du championnat constructeurs, ce qui s'avère être un véritable soulagement pour toute l'équipe

Hier, Caterham F1 Team a récupéré la 10e place du championnat constructeurs, ce qui s'avère être un véritable soulagement pour toute l'équipe.

C'est d'autant plus vrai quand on s'appelle Cyril Abiteboul : Le Français, qui n'est à la tête de Caterham F1 que depuis quelques semaines, est certainement soulagé d'un poids en sachant que son équipe va gagner 20 millions d'euros en primes de championnat.

Les dirigeants de l'équipe ne s'exprimaient plus dans les communiqués de presse depuis plusieurs mois, estimant que ce n'était pas la peine de le faire tant qu'il n'y avait rien qui ne vaille la peine d'être commenté. C'est donc significatif de retrouver un commentaire d'Abiteboul à la suite du Grand Prix du Brésil.

L'année a été difficile, nous n'avons pas été aussi performants que nous ne le souhaitions, mais aujourd'hui, nous avons de très bonnes raisons de faire la fête”, se réjouit l'ancien co-directeur de Renault Sport F1. “Tous les pilotes qui ont fini la course dans des conditions aussi traîtres méritent des félicitations, et c'est exactement ce que nos deux pilotes ont fait; ils peuvent donc être très fiers du travail qu'ils ont fourni. Ils ont maintenu leur voiture sur la piste alors qu'il y avait des tas d'incidents autour d'eux, et ils ont tiré le maximum des incidents qui ont coûté à d'autres pilotes la chance de finir la saison en beauté”.

Tout bien considéré, nous méritions de reprendre la dixième place. Nos résultats sur la saison entière étaient meilleurs que ceux de nos rivaux, et quand c'était capital, nous avons su saisir les opportunités qui venaient à nous. C'est la marque d'une bonne équipe, et grâce à cela, nous allons aborder l'hiver et l'année prochaine dans un état d'esprit positif”, conclut le Français.

Il reste toutefois une lourde tâche sur les épaules d'Abiteboul : prendre la décision, avec Tony Fernandes, de garder un pilote payé ou d'embaucher un pilote payant ?

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités