Cyril Abiteboul, survivant chez Renault, évincé chez Alpine
Prime

Cyril Abiteboul, survivant chez Renault, évincé chez Alpine

Par :

Même les politiciens les plus talentueux et les plus ambitieux peuvent se retrouver en difficulté lorsqu'une entreprise change. C'est ce qu'a rappelé le départ de Cyril Abiteboul du Groupe Renault.

On dit que toutes les carrières politiques se terminent par un échec. Poussés par l'ambition, les plus jeunes s'alignent avec les étoiles les plus puissantes et influentes, pour ne souffrir que des conséquences lorsque celles-ci finissent par s'affaiblir ou s'éteindre. Alors disons au revoir à Cyril Abiteboul – ou Cyril Irritable, comme l'un de ses homologues concurrents l'a surnommé –, dont le départ de Renault a été annoncé par le biais classique et discret d'un communiqué de presse début janvier, une semaine avant que l'entreprise ne donne un premier aperçu de son écurie rebaptisée Alpine F1 Team.

L'arrivée de Luca de Meo en juillet dernier comme PDG du Groupe Renault, assurant enfin le remplacement à long terme de Carlos Ghosn, laissait naturellement penser que du changement était en vue, compte tenu de son enthousiasme apparent pour le projet F1. Mais le départ d'Abiteboul a été une surprise, car il a toujours été un survivant.

partages
commentaires
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021
L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1 Prime

L'excessive et vaine croisade de Ricciardo sur les crashs en F1

Daniel Ricciardo a été parmi les pilotes les plus virulents ces derniers mois pour dénoncer l'exploitation, selon lui à outrance, des images des accidents par la Formule 1. Une vision des choses compréhensible bien qu'excessive et vaine.

Formule 1
10 avr. 2021
Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen Prime

Entretien - Les ambitions de titre de Max Verstappen

Juste avant de jouer la victoire au Grand Prix de Bahreïn avec une Red Bull finalement dominatrice, Max Verstappen a accordé une longue interview à Motorsport.com. Ses progrès depuis ses débuts, ses espoirs pour la saison à venir, la fin du règne de Hamilton... il s'est confié sur ces sujets en détail.

Formule 1
8 avr. 2021
Magnussen en Endurance : "Les F1 sont en fait faciles à piloter"

Article précédent

Magnussen en Endurance : "Les F1 sont en fait faciles à piloter"

Article suivant

AlphaTauri : "Nous aurions dû" battre Ferrari

AlphaTauri : "Nous aurions dû" battre Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Alpine
Auteur Stuart Codling