D'anciens employ?s de Ferrari condamn?s pour espionnage

Mauro Iacconi et Angelo Santini, anciens employés de la Scuderia Ferrari, ont été reconnus coupable d'espionnage industriel par la cour de Modène

Mauro Iacconi et Angelo Santini, anciens employés de la Scuderia Ferrari, ont été reconnus coupable d'espionnage industriel par la cour de Modène.

Les deux hommes, qui avaient été recrutés par Toyota, ont accédé illégalement aux ordinateurs de Ferrari et ont détourné certains fichiers.

L'équipe japonaise a licencié Iacconi et Santini avant que cette affaire n'éclate au grand jour.

La Gazzetta dello Sport rapporte que Santini a été condamné à neuf mois de prison pour avoir divulguer des secrets de fabrication.

De son côté, Iacconi écope de seize mois d'emprisonnement pour détournement de CD-ROM contenant des données, des fichiers et des dessins techniques.

Leurs avocats ont d'ores et déjà annoncé qu'ils feront appel.

 

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités