D'après Eric Boullier, Grosjean est le seul à pouvoir s'aider

D'après Eric Boullier, Team Principal du Lotus F1 Team, Romain Grosjean doit assumer ses responsabilités et tenter de changer ce qui ne va pas pour pouvoir se sortir de ses problèmes au premier tour des Grands Prix

D'après Eric Boullier, Team Principal du Lotus F1 Team, Romain Grosjean doit assumer ses responsabilités et tenter de changer ce qui ne va pas pour pouvoir se sortir de ses problèmes au premier tour des Grands Prix.

Au Japon, pour la 8e fois cette saison Grosjean a été impliqué dans un accident au premier tour, cette fois-ci il a percuté Mark Webber dès le 2e virage de la course. L'Australien, mécontent, l'avait surnommé "le cinglé du premier tour".

Privé de Grand Prix d'Italie suite à un carambolage qu'il avait causé au départ à Spa, Grosjean est sous pression de pas mal de personnes dans le paddock, qui appellent Lotus à donner des signaux forts pour que Grosjean soit sous contrôle.

Pour Eric Boullier, il ne peut rien faire de plus et c'est au pilote de travailler sur la situation lui-même. "Je lui ai beaucoup parlé" a-t-il déclaré au magazine Autosport. "Nous avons changé la routine du week-end, l'avons rendue un peu plus dure, je l'ai poussé, mais c'est le seul qui peut régler le problème, personne d'autre."

Boullier est convaincu du talent du jeune pilote français, mais il admet que certains aspects de son pilotage doivent être revus, sinon il n'aura pas l'occasion de montrer son talent plus longtemps.

"Romain a le privilège d'être talentueux et d'avoir une voiture suffisamment rapide pour être devant. Si vous regardez son parcours, il était un peu tête brûlée à l'époque jusqu'à ce qu'il se sente en confiance dans la voiture. Malheureusement, la F1 n'est pas aussi patiente."

"Au Japon, l'important n'était pas le réglage de la voiture, c'était d'essayer de rendre le pilote suffisamment confiant pour qu'il se calme sur le départ. On a accéléré ce processus depuis Spa, et c'est malheureux que ça arrive à nouveau au Japon."

Eric Boullier pense aussi que les adversaires de Grosjean tentent de prendre avantage de la situation dans laquelle se retrouve le pilote Lotus depuis sa suspension d'un Grand Prix en Italie suite au très gros accrochage qu'il a causé en Belgique.
{
"Si l'on regarde le départ au Japon, il ne change pas de ligne, et c'est ce qu'on lui a dit de faire, s'il part à droite de la grille, il doit être à droite au premier virage. A Singapour, le départ était chaud à cause des autres, ils savaient qu'il était sous pression, et ils s'attendaient à ce qu'il ralentisse."

"Ici, il a vu Perez à côté de lui et a tenté tout ce qu'il pouvait pour l'éviter et rester le plus loin possible de lui. Mais il a peut-être fait une erreur de jugement avec Webber car il allait beaucoup plus vite, Perez également."}

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Romain Grosjean
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités