D'importantes évolutions sur le McLaren

Jenson Button n'est pas dans une bonne période actuellement, avec une série de mauvaises performances

Jenson Button n'est pas dans une bonne période actuellement, avec une série de mauvaises performances. Il espère que les différentes améliorations apportées sur sa McLaren MP4/27 pour ce Grand Prix d'Allemagne l'aideront à réduire l'écart avec Red Bull et Ferrari.

Sur les six dernières courses, Button n'a scoré que 7 unités, tombant ainsi à la huitième place du championnat. Si une partie du problème réside dans sa difficulté à bien comprendre les pneus Pirelli, la voiture n'est pas totalement hors de cause, comme l'a montrée la prestation d'ensemble de McLaren à Silverstone.

L'une des améliorations notables apportées ce week-end concerne les pontons dont Jenson Button dit qu'ils sont "très simples, on ne parle pas de sorties d'échappements compliquées ou quoi que ce soit. Donc on espère qu'en les mettant sur la voiture on sera plus rapide."

"Nous ne sommes pas devenus plus lents. Les autres écuries ont simplement développé plus vite que nous. Dans les premières courses, des écuries comme Lotus n'avaient pas trouvé la solution et maintenant ils sont très rapides" constate le champion du monde 2009.

Button a eu des difficultés avec l’équilibre de sa monoplace sur ces dernières courses mais selon lui les choses allaient dans la bonne direction après une modeste 10e place à Silverstone, du moins sur le point de vue du feeling.

"C'était une course difficile du fait que nous n'étions pas rapides mais le feeling avec la voiture était très bon, nous avons fait du bon travail de notre côté du garage. Je n'avais plus ce ressenti sur les courses précédentes."

Dans ces courses précédentes figure le Grand Prix du Canada, véritable cauchemar pour Button, qui a terminé à la régulière en 16e position, un tour derrière son équipier Lewis Hamilton qui a lui remporté le Grand Prix.
"C'était intéressant car on a pu voir que deux voitures du même team pouvaient dégrader les pneus de manière totalement différente" a-t-il déclaré sur ce GP. "Il est normalement impossible de "grainer" des pneus arrières en trois tours, j'y suis parvenu."

La MP4/27 n'est toutefois pas une monoplace difficile à régler selon lui.

"Nous n'avons pas de mal à la régler, c'est simplement qu'avec les pneus que nous avons, nous avons tenté beaucoup de choses pour les faire monter à température. Je pense que nous y sommes arrivés mais il faut faire attention à ne pas rendre d'autres parties de la voiture plus faibles."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités