Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
46 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
67 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
81 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
95 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
102 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
116 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
130 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
137 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
151 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
158 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
172 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
186 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
214 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
221 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
235 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
242 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
256 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
270 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
277 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
291 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
305 jours

Dakar - Moto : Quintanilla héros en son pays !

partages
commentaires
Dakar - Moto : Quintanilla héros en son pays !
12 janv. 2015 à 22:48

{{Uyuni => Iquique Spéciale : 784 km Liaison : 24 km}}Pablo Quintanilla a fêté de la plus belle des manières le retour du Dakar au Chili, en décrochant chez lui sa première victoire d'étape

{{Uyuni => Iquique
Spéciale : 784 km
Liaison : 24 km}}

Pablo Quintanilla a fêté de la plus belle des manières le retour du Dakar au Chili, en décrochant chez lui sa première victoire d'étape. Il devance sur le fil Juan Pedrero Garcia et l'excellent Stefan Svitko.

Le départ de la spéciale a été retardé en raison des fortes intempéries qui se sont abattues sur le salar d'Uyuni dans la matinée. Les concurrents ont néanmoins pu s'envoler après une bonne demi-heure d'attente, pour une traversée du désert de sel, poignée au coin.

Avec une première grosse frayeur pour Gerard Farres Guell, qui a chuté à très haute vitesse et a du être évacué par le service médical, en état d'hypothermie.

Autre situation épineuse pour le leader du général ce matin, Joan Barreda, qui a du jouer d'astuces après

sa mésaventure d'hier

. L'Espagnol a en effet échangé son guidon avec celui de l'Argentin Demian Guiral, ce dernier héritant d'un guidon rafistolé à la petite semaine. Une nouvelle preuve de l'esprit de sacrifice et de solidarité entre les motards.

Javier Pizzolito s'est avéré le plus véloce au sortie du désert de sel, avant de s'aventurer dans les pistes sinueuses et très techniques serpentant dans les montagnes séparant la Bolivie du Chili.

C'est cependant le pilote slovaque Stefan Svitko qui a terminé en tête de la première partie de l'étape, pour une petite seconde devant Juan Pedrero Garcia et une surprenante Laia Sanz. Ce joli trio a ensuite pris la direction de la toute dernière portion de l'étape, composée de 38 km de dunes.

Derrière, on a assisté à une véritable hécatombe, avec pas moins de quatre pilotes du top 20 contraints d'abandonner. Au rang des victimes : Mickael Metge, Alessandro Botturi, Daniel Gouet, ainsi que Jordi Viladoms, qui a du se retirer en raison d'une rupture moteur.

Mais la liste ne s'arrête pas là : d'autres pilotes ont terminé tant bien que mal : le vainqueur de la sixième étape, Helder Rodrigues, a ainsi rallié l'arrivée avec trois heures de retard sur la tête de course.

Mais le grand perdant du jour s'appelle Joan Barreda. Le pilote Honda a sans doute perdu le Dakar 2015 aujourd'hui, à la suite d'une journée noire qui l'a vu rendre 1h30 à Marc Coma, en raison de problèmes électriques sur sa moto. Symbole de ces galères, Barreda était reporté tracté par Jeremias Israel Esquerre à la fin de la première étape.

Loin de tous ces tumultes, le Chilien Pablo Quintanilla signe donc son premier succès sur ce Dakar pour seulement onze petites secondes devant Juan Pedrero Garcia. Stefan Svitko est un séduisant troisième, alors que derrière Toby Price glane les fruits de sa régularité pour terminer au pied du podium.

Enfin, on ne peut passer sous silence la remarquable performance de Laia Sanz, qui réalise son meilleur résultat au Dakar en bouclant l'étape en cinquième position, à 2.36 minutes seulement du leader. La jeune femme, qui réalise

un parcours sans faute jusqu'ici

, a une nouvelle fois fait montre de tout son panache sur une spéciale ou nombre de ses homologues masculins ont trébuché.

Marc Coma profite quant à lui des déboires de Joan Barreda pour s'emparer de la tête du général. Le champion en titre, auteur d'une anonyme neuvième place aujourd'hui, s'est contenté d'assurer et présente maintenant plus de neuf minutes d'avance sur son dauphin, Paulo Gonçalves.

DAKAR - MOTO : ETAPE 8, UYUNI => IQUIQUE

Pos. Pilote Equipe Temps
01 QUINTANILLA KTM 2:56.19
02 PEDRERO GARCIA YAMAHA + 0.11
03 SVITKO KTM + 0.12
04 PRICE KTM + 0.41
05 SANZ PLA-GIRIBERT HONDA + 2.36
06 DE SOULTRAIT YAMAHA + 6.36
07 DUCLOS SHERCO + 6.42
08 VOGELS KTM + 7.34
09 COMA KTM + 7.37
10 FARIA KTM + 7.44

DAKAR - CLASSEMENT GÉNÉRAL MOTO

Pos. Pilote Equipe Temps
01 COMA KTM 28:51.12
02 GONCALVES HONDA + 9.11
03 QUINTANILLA KTM + 11.11
04 PRICE KTM + 15.56
05 SVITKO KTM + 26.30
Article suivant
Dakar - Les hauts et les bas de Peterhansel et Despres

Article précédent

Dakar - Les hauts et les bas de Peterhansel et Despres

Article suivant

Super Licence : Minardi salue un retour aux valeurs du passé

Super Licence : Minardi salue un retour aux valeurs du passé
Charger les commentaires