Ricciardo : Non, je n'ai pas fui Verstappen !

Daniel Ricciardo affirme qu'il ne "fuyait pas la bataille" avec Max Verstappen lorsqu'il a quitté Red Bull pour rejoindre Renault en vue de la saison 2019 de Formule 1.

Ricciardo : Non, je n'ai pas fui Verstappen !

Lors du tournage du documentaire Netflix sur la saison 2018 de Formule 1, qui sortira le 8 mars, Christian Horner se serait demandé si Ricciardo "faisait le bon choix de carrière" suite à l'annonce surprise de l'Australien l'été dernier. D'après The Telegraph, dans un épisode, Horner déclare : "Je présume qu'il fuit la bataille."

Lire aussi :

Ricciardo et Verstappen entretenaient une relation positive chez Red Bull, mais Ricciardo a reconnu que la gestion de leur accident au Grand Prix d'Azerbaïdjan 2018 était "l'une des petites pièces" qui l'ont mené à décider de quitter l'équipe. Verstappen a ensuite pris l'avantage sur Ricciardo en piste, bien que ce dernier ait été frappé par des problèmes de fiabilité en quantité anormale.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 se crashent
 

Dans une interview avec le média australien EFTM, Ricciardo a été interrogé sur les propos rapportés de Horner, selon lesquels il "fuyait la bataille" avec Verstappen. "Tout d'abord, et je suis sûr qu'il n'est pas le seul à être de cet avis, je vois pourquoi les gens pourraient penser ça ou le dire", indique le nouveau pilote Renault. "Chacun a son avis. Cela ne sort pas de nulle part. C'est comme ça."

"Bien sûr, je dis que non, ce n'est pas vrai. J'adore les belles batailles. Cela dépendait plus de moi que de Max. Il y avait beaucoup de raisons, et c'est moi qu'elles concernaient. Primo, je l'ai déjà dit à plusieurs reprises et je pense que certains le comprendront, j'ai passé cinq ans chez Red Bull. Ils avaient remporté quatre titres mondiaux et je suis arrivé juste après ça. Au début, je pensais que j'allais gagner un titre mondial en l'espace de cinq ans. Ça n'a pas été le cas, et nous n'en avons jamais été proches. Je ne suis pas amer à ce sujet, c'est ce qui s'est passé."

Par cette décision, Ricciardo a rejoint l'écurie d'usine d'un motoriste qui n'avait pas le niveau des références Mercedes et Ferrari ces dernières années. Cependant, le septuple vainqueur en Grand Prix a déjà indiqué qu'il pensait que le risque d'échec était plus grand s'il restait chez Red Bull, qui vient d'adopter les unités de puissance Honda.

"Mon potentiel à devenir encore plus frustré dans cet environnement était trop fort, et je ne veux pas être le type de personne mécontente et amère qui se demande toujours ce qu'il aurait pu en être et regrette de ne pas avoir rejoint Red Bull dès 2013. Max n'avait donc rien à voir avec ça. Mais je comprends pourquoi certains pourraient le penser", conclut-il.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15, devant Daniel Ricciardo, Renault R.S.19

partages
commentaires
Ferrari a découvert la cause de l'accident de Vettel
Article précédent

Ferrari a découvert la cause de l'accident de Vettel

Article suivant

Comment Renault mesure la flexibilité des ailerons à Barcelone

Comment Renault mesure la flexibilité des ailerons à Barcelone
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021