Ricciardo : "Non, je ne regrette pas" de quitter Renault

Malgré la belle saison réalisée par Renault, Daniel Ricciardo ne regrette pas d'avoir signé chez McLaren pour 2021.

Ricciardo : "Non, je ne regrette pas" de quitter Renault

2020 est indéniablement une année faste pour Renault, qui n'a jamais été aussi performant depuis son retour en Formule 1 en tant que constructeur, en 2016. Depuis le début de la saison, Daniel Ricciardo et Esteban Ocon cumulent 13 arrivées dans le top 8 en dix Grands Prix, l'Australien ayant frôlé le podium à trois reprises. Jouissant d'une moyenne de 9,9 points par course, le Losange fait nettement mieux que les saisons précédentes (0,38 en 2016, 2,85 en 2017, 5,81 en 2018 et 4,33 en 2019) et est solidement installé dans la bataille pour la troisième place du championnat face à McLaren et Racing Point.

Lire aussi :

McLaren, c'est justement l'écurie que Daniel Ricciardo a choisi dès le mois de mai de rejoindre en 2021 lorsque Carlos Sainz a annoncé qu'il laisserait son baquet vacant pour rejoindre Ferrari. La saison 2019 avait effectivement marqué une forte progression de la structure de Woking, qui avait engrangé 145 unités face aux 91 de Renault, mais le rapport de force s'est équilibré lors de la campagne 2020. De quoi faire regretter son départ prochain à Ricciardo ?

"Je ne veux évidemment pas manquer de respect à Renault, dont je fais actuellement partie, mais non, je ne le regrette pas", répond l'Australien. "Suis-je content de nous voir progresser ? Absolument. Si cela signifie que Renault est un concurrent qui va pousser McLaren dans ses retranchements encore davantage l'an prochain, alors je pense que c'est bien pour tout le monde. Je ne le regrette donc pas."

"Je ne suis pas mécontent de nos progrès non plus. Je veux courir à l'avant, et chaque course est importante en F1. Le plus tôt sera le mieux, je veux profiter de chaque opportunité. Je suis heureux que nous fassions des progrès et de jouer un rôle là-dedans, c'est important pour moi – et j'imagine pour ma progression de pilote."

Comme prévu, Renault n'a pas écarté Ricciardo des discussions techniques au sein de l'écurie, dans un contexte où les châssis sont gelés et où McLaren devra utiliser ses jetons de développement 2021 sur l'intégration de l'unité de puissance Mercedes à la place de celle du Losange. "L'équipe ne m'a exclu de rien. Je fais du simulateur et tout ça, c'est vraiment bien de travailler avec eux – certes, c'est un sentiment mitigé. Surtout pour certaines personnes de l'équipe, savoir que je ne peux pas rester après cette année… Mais je vais faire de mon mieux jusqu'au dernier jour", conclut Ricciardo.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Ricciardo compare Liuzzi à Schumacher et Merhi à Verstappen

Article précédent

Ricciardo compare Liuzzi à Schumacher et Merhi à Verstappen

Article suivant

FIA : Avec le protocole COVID, il est possible de courir "partout"

FIA : Avec le protocole COVID, il est possible de courir "partout"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes McLaren , Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021