Dassas : "Nous devons remonter sur le podium"

  Alain Dassas, président de Renault Sport, revient sur le Grand Prix de son équipe de Formule 1, qui a rammené 2 points précieux dans la douleur

 
Alain Dassas, président de Renault Sport, revient sur le Grand Prix de son équipe de Formule 1, qui a rammené 2 points précieux dans la douleur.

Monsieur Dassas, quel regard portez-vous sur la course d’aujourd’hui ?
AD : Nous avons constaté un léger mieux ce week-end, ce qui est encourageant. Ce qui est positif également, c’est la course disputée par Heikki, qui a été très constant et solide cet après-midi. Cependant, nous avons connu des problèmes avec nos machines à ravitailler. Cela nous a forcé à effectuer trois arrêts au lieu des deux pitstops initialement prévus, ce qui nous a laissés aux septième et neuvième positions.

Vous étiez de retour dans le paddock après quelques course d’absence. Comment avez-vous perçu la motivation des troupes ?
AD : Le moral est bon, c’est une certitude. Les membres de Viry et d’Enstone savent que la F1 est faite de hauts et de bas, ils sont habitués à ces fluctuations de compétitivité. Les ingénieurs travaillent dur afin de résoudre nos problèmes, je peux vous l’assurer. Nous avons localisé les zones de la voiture qui sont concernées. Reste à trouver la recette pour corriger le tir. Il y a encore du travail.

Personnellement, comment vivez-vous cette situation ?
AD : Lorsque je suis arrivé à la tête de l’équipe, je savais que nous n’allions pas gagner éternellement. Je m’attendais même à ce que 2006 soit une saison moins fructueuse que la précédente. Aujourd’hui, j’essaie d’apporter ma contribution à la résolution des problèmes. C’est lorsque les choses ne vont pas bien qu’il faut être présent, écouter, s’informer. Je montre que je suis solidaire et que nous sommes une équipe unie.

Quels objectifs avez-vous fixé à l’équipe pour la fin de la saison ?
AD : Nous devons retrouver le chemin des podiums et essayer de redevenir la troisième force au championnat. C’est le minimum requis. Je garde toute confiance et je sais que nous serons capables de relever ce défi. A chaque course, la voiture est meilleure. Le progrès sont là, ils sont encore un peu timides. A nous d’accélérer la cadence.

source : ING Renault F1

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités