Davidson - Pourquoi Jerez est l’endroit idéal pour des tests F1

Ancien pilote de Formule 1, actuel pilote officiel Toyota en championnat du monde d’endurance, mais également consultant sur Skysports, Anthony Davidson a expliqué sur la chaîne britannique pourquoi Jerez était le circuit idéal pour les tests de...

Ancien pilote de Formule 1, actuel pilote officiel Toyota en championnat du monde d’endurance, mais également consultant sur Skysports, Anthony Davidson a expliqué sur la chaîne britannique pourquoi Jerez était le circuit idéal pour les tests de pré-saison.

Cela fait des années que les Formule 1 effectuent leur première sortie de la saison sur le circuit de Jerez. Situé dans la province d’Andalousie, dans le sud de l’Espagne, le circuit constitue une base de travail idéale, comme l’a expliqué Anthony Davidson sur Skysports.

"Premièrement, et c’est le plus important, on va à Jerez en raison de la météo", explique le pilote britannique. "Je plaisante toujours en disant que, si je devais aller quelque part en vacances en Europe, ce serait à Jerez car c’est l’un de ces endroits qui vous garantissent toujours une bonne météo. Il a l’air d’y faire toujours soleil, même lorsque le reste de l’Europe est sous la pluie ou la neige, et les équipes peuvent s’attendre à des températures proches de Melbourne. Par conséquent, les tests pneumatiques deviennent beaucoup plus significatifs que sur des pistes comme Silverstone ou le Paul Ricard, où il fait encore trop froid, même s’il ne neige pas ou ne pleut pas".

"Cela va même plus loin que l’aspect pneumatiques", poursuit-il. "Il faut se souvenir qu’il s’agit-là de toutes nouvelles voitures, et que les équipes vont tester des choses comme le refroidissement des freins, les radiateurs. La voiture dans son ensemble sera étudiée dans de meilleures conditions à Jerez que partout ailleurs en Europe".

"Et puis la nature même du tracé fait qu’il est très, très exigeant envers les pneus arrière", conclut Davidson. "Il y a beaucoup de relances sur ce circuit, ce qui signifie que vous pouvez avoir beaucoup de patinage à chaque tour. Il y a également beaucoup de virages exigeants, à gauche ou à droite, alors qu’à Barcelone par exemple ce sont surtout les virages à droites qui prédominent, et la surface de la piste est aussi bosselée à Jerez".

"Tout ceci fait que ce Jerez est un très bon circuit pour travailler sur la dégradation des pneus".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Anthony Davidson
Type d'article Actualités