De bonnes sensations pour Vergne à Melbourne

Lors de la première séance d’essais libres à Melbourne, Jean-Eric Vergne fut le premier à prendre la piste

Lors de la première séance d’essais libres à Melbourne, Jean-Eric Vergne fut le premier à prendre la piste. Malgré l’émotion que lui a procurée ses premiers tours de roues, le Français s’est vite concentré sur son travail.

Pour la première fois de sa jeune carrière, Vergne a roulé avec les pneus pluies, une expérience qui lui sera utile s’il devait disputer des qualifications ou une course dans de telles conditions.

"Mon premier vendredi en tant que pilote de Formule 1 m'a procuré de bonnes sensations. Être le premier pilote à prendre la piste ce matin était quelque chose de spécial, mais après il a fallu entrer dans le travail habituel avec les ingénieurs et on oublie cet aspect," a déclaré Vergne.

"Ce matin, nous n'avons pas réussi à faire l’intégralité de notre programme, en partie à cause de la pluie. Cela nous a compliqué la vie, mais vous savez, c'était vraiment fun, parce que je n'avais jamais roulé avec les pneus pluie. J’ai donc fait presque tout ce qui était possible aujourd'hui, au niveau des essais de pneus. J'ai également fait un long relais, ce qui était utile pour apprendre le circuit, et il y a plein de petits détails où nous devons progresser. Mais dans l'ensemble, je dirais que c'était une première journée positive et demain je dois attaquer plus."

De son côté, Daniel Ricciardo a apprécié l’expérience de rouler à domicile pour la première fois. Malgré les conditions de piste délicate, l’Australien s’est dit satisfait des progrès réalisés par son équipe. Il estime que la STR7 peut encore progresser sur les longs relais.

"Tout l'engouement cette semaine m'a fait ressentir que c'était à nouveau ma première course en F1, mais ce n'est pas le cas et je dois juste m'adapter aux choses. C'était une bonne sensation de reprendre la piste ici en Australie et j'ai vraiment aimé cela," a ajouté Ricciardo.

"Ce matin, cela s'est assez bien passée, très bien même, alors que l'après-midi a été un peu mitigé à cause de la météo. Au final, nous avons réussi à tirer le meilleur des composés de pneus, hormis les plus tendres. Les conditions de piste changeantes ont fait que l’on jouait au chat et à la souris. On sort avec des pneus, on rentre et on attend que ça s'assèche et il faut être patient. Cet après-midi, j'ai fait un long relais et je pense que nous pouvons être encore plus performants en termes de rythme de course et l'aspect positif est que je sais ce que nous devons faire pour y arriver."

"La piste est très différente des deux circuits où nous avons fait des essais cet hiver, mais cela semble positif. J’espère avoir une bonne place sur la grille demain. On verra ce que la météo apporte, mais même s'il pleut, je pense qu'il y a aura beaucoup de monde pour nous encourager."

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Type d'article Actualités