De la Rosa n'a pas perdu espoir de revenir en F1

Relégué à un rôle de pilote essayeur depuis le Grand Prix du Brésil de 2006, Pedro de la Rosa ne désespère pas de retrouver une place de titulaire pour les prochaines années

De la Rosa n'a pas perdu espoir de revenir en F1

Relégué à un rôle de pilote essayeur depuis le Grand Prix du Brésil de 2006, Pedro de la Rosa ne désespère pas de retrouver une place de titulaire pour les prochaines années.

Interrogé sur les raisons qui le poussent à rester au sein de l'écurie McLaren, l'espagnol qui fêtera ses 38 ans le mois prochain a confié qu'il entretenait l'espoir de retrouver un volant pour effectuer saison complète. En attendant, il profite des tests pour progresser au côté d'une équipe dont la renommée n'est plus à faire.

"C'est l'histoire habituelle. Pourquoi suis-je ici avec McLaren ? C'est surtout parce que je veux faire partie de la meilleure équipe de F1, et c'est le chemin le plus court pour être pilote de course en F1. Pour l'instant, à mon âge, si je mets un pied dans une autre catégorie je sais que mes chances de revenir comme pilote de course à plein temps seront très, très minces."

"Donc je dois être avec la meilleure équipe. Puis je dois faire les meilleurs tests possibles et devenir un pilote plus intelligent et plus complet. C'est ma seule chance de revenir, mais ce qui est sûr c'est qu'un jour je reviendrai."

Si l'ancien pilote des écuries Arrows et Jaguar parvient effectivement à se trouver un baquet de titulaire, il aimerait surtout que ce soit chez son employeur actuel, une équipe pour laquelle il ne tarit pas d'éloge.

"J'apprécie chaque minute. Je suis avec McLaren depuis 2003 et j'ai beaucoup appris en travaillant avec les meilleurs ingénieurs que j'ai connus. Chaque jour je progresse grâce à eux. J'aime mon travail et je continue à penser que McLaren peut remporter de nombreux championnats du monde dans le futur. Et j'espère continuer à être impliqué dans tous ceux là."

partages
commentaires
Richards renonce à racheter Honda
Article précédent

Richards renonce à racheter Honda

Article suivant

La FOTA prend de nouvelles décisions pour réduire les coûts

La FOTA prend de nouvelles décisions pour réduire les coûts
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021