De la Rosa ne comprend pas l'attitude des commissaires

Le premier virage du Grand Prix d'Espagne a été très chaud entre Felipe Massa et Fernando Alonso

Le premier virage du Grand Prix d'Espagne a été très chaud entre Felipe Massa et Fernando Alonso. Roues dans roues, les deux pilotes se sont touchés et l'espagnol a dû poursuivre sa course dans les graviers.

Cependant, les commissaires ont estimés que ce n'était qu'un incident de course et aucune investigation n'a été ouverte, à la grande surprise de certains.

"Les commissaires de course auraient au moins pu enquêter" déplore Pedro de la Rosa, pilote essayeur de l'écurie McLaren.

"Je ne dis pas que l'action de Massa était répréhensible, mais les pilotes auraient dû être convoqués pour analyser ce qu'il s'était vraiment passé."

Adrian Valles, pilote espagnol de l'équipe Spyker F1, estime pour sa part que ce duel n'est qu'un fait de course comme un autre.

"Fernando devait prendre le risque parce que la Ferrari était plus rapide. Je ne crois pas que Massa ait fait quelque chose de mal délibérément."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa , Fernando Alonso , Felipe Massa , Adrian Valles
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités