Une deadline repoussée pour Manor Racing ?

Alors qu’une date butoir était initialement fixée, pour sa reprise, au 20 janvier, les administrateurs de Manor auraient réussi à la repousser à la toute fin du mois.

En effet, après le placement de Just Racing Ltd, la société qui gère l’équipe, sous administration judiciaire le 6 janvier, il restait dans un premier temps deux semaines à Manor - soit jusqu’au 20 janvier - pour trouver un repreneur, sous l’égide de FRP Advisory, qui supervise le processus d’administration.

Mais la BBC rapporte que les administrateurs sont parvenus à assurer le paiement du personnel jusqu’à la fin du mois, ce qui permettrait de repousser la date butoir d’une semaine supplémentaire avant de devoir procéder à d’éventuels licenciements.

Le délai parait toujours assez limité, mais des discussions seraient toujours en cours avec des acheteurs potentiels. L'équipe poursuit en tout cas son travail, une centaine de personnes s'occupant de la monoplace 2017 afin de préparer une éventuelle reprise.

La BBC révèle aussi que la FIA aurait donné son accord à Manor pour pouvoir utiliser son châssis 2016 modifié comme base de sa monoplace 2017 lors des premières courses de la saison, si un repreneur est trouvé. L’instance aurait même indiqué que ce châssis, même légèrement modifié, n’aurait pas à repasser les crash-tests. Malgré tout, en vertu des changements réglementaires importants de l’exercice à venir, Manor devra prouver à la FIA que sa monoplace respecte bien le règlement, le cas échéant.

L’écurie est passée très près de la vente en deux occasions avant son placement sous administration, à tel point de John McQuilliam, directeur de Manor Grand Prix Ltd, avait démissionné de son poste fin 2016, afin de laisser la voie libre aux futurs arrivants.

Il a cependant été annoncé par un porte-parole de FRP Advisory, à Motorsport.com, que "John reste avec l’équipe et reste pleinement impliqué dans le travail avec ses collègues et les administrateurs judiciaires pour garantir l’avenir de Manor Racing. […] Le 30 décembre, John a démissionné de son poste de directeur légal de Manor Grand Prix Racing Limited par anticipation, à ce moment-là, d’une changement de propriétaire imminent de Manor Racing. ".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Manor Racing
Type d'article Actualités
Tags fia, frp advisory, john mcquilliam, réglement