Début de weekend en deçà des espérances pour Vergne

Douzième de la première séance d’essais libres avec les pneus tendres, puis quinzième dans l’après-midi avec les supertendres en améliorant son chrono de référence de 0’7s, Jean-Eric Vergne a encore du travail devant lui pour espérer se mêler à la...

Douzième de la première séance d’essais libres avec les pneus tendres, puis quinzième dans l’après-midi avec les supertendres en améliorant son chrono de référence de 0’7s, Jean-Eric Vergne a encore du travail devant lui pour espérer se mêler à la lutte pour la Q3 lors des qualifications de demain.

Au total, le Français a bouclé 55 tours du tracé de Hockenheim dans le cadre de sa préparation, mais reste tout de même un petit peu sur sa faim.

« Je ne dirais pas qu’on a eu un vendredi parfait, aujourd’hui », résume JEV, qui a vu Kvyat signer les 9ème et 12ème chronos. « Je n’étais pas vraiment content de l’équilibre de la voiture lors des deux séances, et cela signifie que nous devons maintenant beaucoup travailler. Nous allons devoir regarder toutes les données collectées pour améliorer la voiture, et viser de bonnes qualifications demain ».

« Nous ne sommes pas là où nous souhaitons normalement l’être le vendredi, et il y a donc du travail ce soir », confirme de son côté Phil Charles, Ingénieur de Course en Chef. « Nous avons aussi lutté un petit peu avec un manque d’adhérence global à l’arrière. Aucun des deux pilotes n’est particulièrement heureux de l’équilibre ».

JEV sait qu’en dépit de la mise en place de deux zones de DRS pour la première fois sur cette piste, les qualifications sont très importantes à Hockenheim, où dépasser n’est pas si aisé.

« Il est important d’avoir la meilleure position de départ, particulièrement sur cette piste », acquiesce-t-il. « C’est possible : nous l’avons fait dans le passé, et je reste confiant pour demain ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Type d'article Actualités