Décès d'Emilio Botin, l'incarnation de Santander en F1

partages
commentaires
Décès d'Emilio Botin, l'incarnation de Santander en F1
10 sept. 2014 à 12:18

Emilio Botin, Président du groupe bancaire Santander, est décédé d'une crise cardiaque à l'âge de 79 ans

Emilio Botin, Président du groupe bancaire Santander, est décédé d'une crise cardiaque à l'âge de 79 ans. Passionné de F1, l'Espagnol avait été à l'origine de l'investissement massif réalisé par Santander dans le sport, par le biais d'un appui de McLaren, Ferrari, et de plusieurs GP sur lesquels le groupe est sponsor titre depuis de longues saisons.

Santander et Botin ont également assuré un suivi tout particulier de la carrière de Fernando Alonso, parfois ironiquement qualifié de "pilote payant le plus doté" du plateau en raison du soutien massif de banque espagnole, qui utilise cependant plus régulièrement l'image de Jenson Button sur d'autres territoires comme la Grande –Bretagne.

Santander est la plus grande banque européenne, et emploie 200'000 personnes dans le monde. Le groupe a été un levier très actif lors du transfert de Fernando Alonso chez Ferrari, lorsque l'Espagnol a quitté Renault pour rejoindre la Scuderia, qui devait racheter le contrat de Kimi Räikkönen pour un montant avoisinant les 20 millions d'euro.

De nombreuses voix chez Ferrari et McLaren se sont déjà élevées pour saluer la mémoire d'un homme qui apparaissait régulièrement sur la grille dans une veste rouge criarde, et avait même mis Bernie Ecclestone au défi de parader dans les couleurs de la banque en guise de plaisanterie.

Prochain article Formule 1
GP d'Italie : Les meilleurs tours en course

Article précédent

GP d'Italie : Les meilleurs tours en course

Article suivant

Ericsson vise une longue carrière en F1

Ericsson vise une longue carrière en F1
Charger les commentaires