Décès de Robert Manzon, dernier survivant de la saison 1950

Deux semaines après la disparition de Jean-Pierre Beltoise, c'est avec tristesse que nous apprenons le décès de Robert Manzon, également ancien pilote de Formule 1

Deux semaines après la disparition de Jean-Pierre Beltoise, c'est avec tristesse que nous apprenons le décès de Robert Manzon, également ancien pilote de Formule 1. Il s'est éteint à l'âge de 97 ans.

Originaire du sud de la France, Manzon apprend à conduire en empruntant des taxis et fait ses débuts en compétitions en rallye après la Deuxième Guerre mondiale, en 1946. Il s'essaie également aux voitures de sport ainsi qu'à la monoplace, et participe au championnat inaugural de Formule 1, en 1950. Il abandonne à Monaco et à Monza, mais signe une belle quatrième place à Reims au volant d'une Simca Gordini. La saison 1951 est décevante, mais en 1952, un podium à Spa-Francorchamps et d'autres places d'honneur permettent au Français de se classer sixième du championnat.

1953 voit Manzon se concentrer sur les voitures de sport avec Lancia, mais en 1954, il rejoint Ferrari en F1 et monte sur le podium à domicile ; c'est par ailleurs la dernière fois qu'il marque des points dans la catégorie reine du sport automobile, puisque les deux saisons suivantes avec Gordini n'aboutissent pas sur des résultats probants. Après la fin de sa carrière en 1956, il devient concessionnaire Renault.

Bien que Manzon n'ait jamais rencontré le succès dans sa carrière en championnat du monde, il faut souligner qu'il s'est imposé au Grand Prix de Naples 1956, course hors-championnat, et s'est classé deuxième du Grand Prix de Marseille 1952 et du Grand Prix de Bordeaux 1954.

Manzon était le dernier survivant de la première saison de l'Histoire de la Formule 1 en 1950. ToileF1 présente ses condoléances à son fils Jean-Pierre et à sa fille Danielle.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Pierre Beltoise , Robert Manzon
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités