Décès du docteur Aki Hintsa, médecin de l’écurie McLaren

partages
commentaires
Décès du docteur Aki Hintsa, médecin de l’écurie McLaren
Par : René Fagnan
16 nov. 2016 à 15:15

Le docteur Aki Hintsa, médecin rattaché à l’écurie de Formule 1 McLaren, a tristement perdu son combat contre la maladie mercredi à seulement 58 ans.

Le Dr Aki Hintsa, médecin de McLaren, avec Mika Häkkinen
Le Dr Aki Hintsa, médecin de McLaren, avec Mika Häkkinen
Jenson Button, McLaren avec le Dr Aki Hintsa de l'écurie McLaren
(G à D): Le Dr Aki Hintsa de McLaren avec Heikki Kovalainen, Lotus F1 Team
(G à D): Christian Horner, patron de Red Bull Racing avec le Dr.Aki Hintsa de McLaren

Aki Hintsa, qui combattait un cancer, a été vu pour la dernière fois sur un circuit automobile à l’occasion du Grand Prix d’Italie à Monza, en septembre dernier.

Né en Finlande en 1958, joueur de hockey sur glace émérite, Hintsa a fait ses études en médecine et a ensuite œuvré dans plusieurs pays pauvres, notamment en Éthiopie durant les années 80 et 90. Travaillant dans des conditions ardues et disposant de très peu de matériel et de médicaments, il a été une source intarissable de motivation et de persévérance pour tous ceux et celles qui ont collaboré auprès de lui.

Hintsa a rejoint les rangs de McLaren avec l’arrivée de Mika Häkkinen. Il a ensuite travaillé aux côtés d’un autre Finlandais, Kimi Räikkönen. Il les a guidés pour développer non seulement leur endurance physique, mais aussi leurs capacités psychologiques.

Hintsa a par la suite épaulé un jeune prodige, Lewis Hamilton, qui effectuait ses premiers pas en F1. Le médecin finlandais l’a bien préparé à affronter l’adversité, à demeurer serein et à ne jamais baisser les bras, ce que Hamilton a clairement démontré en remportant sa première couronne mondiale dans des conditions dantesques lors du Grand Prix du Brésil en 2008.

Ami et confident de tous les membres de l’écurie McLaren au cours des vingt dernières années, le docteur Aki Hintsa laisse un souvenir impérissable dans le monde de la F1.

Article suivant
Ferrari n'a pas confirmé son appel pour la pénalité de Vettel à Mexico

Article précédent

Ferrari n'a pas confirmé son appel pour la pénalité de Vettel à Mexico

Article suivant

McLaren MP4/4 : la quasi perfection qui a conquis Ron Dennis

McLaren MP4/4 : la quasi perfection qui a conquis Ron Dennis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur René Fagnan