Dennis dément être impliqué dans le scandale Mosley

Mais qui est donc à l'origine des investigations menées par le journal News of the World concernant la vie privée de Max Mosley ?Parmi les personnes soupçonnées, le nom de Ron Dennis revient couramment

Mais qui est donc à l'origine des investigations menées par le journal News of the World concernant la vie privée de Max Mosley ?

Parmi les personnes soupçonnées, le nom de Ron Dennis revient couramment. En agissant de la sorte, le britannique aurait pu chercher à se venger de la sanction infligée à McLaren à l'issue de l'affaire d'espionnage qui a remué le monde de la F1 en 2007.

Aujourd'hui, le patron de l'écurie de Woking a répété qu'il n'était pas impliqué dans cette histoire, contrairement aux suspicions dont il fait l'objet.

"Comme je l'ai répété à chaque fois que j'ai été interrogé sur ce sujet, je démens catégoriquement avoir un lien avec l'enquête menée par le journal News of the World sur M. Mosley," a une nouvelle déclaré Dennis.

Quoi qu'il en soit, le nom du responsable ne sera probablement jamais connu. En attendant, le président de la FIA conserve son poste jusqu'à la réunion exceptionnelle du 3 juin qui se déroulera à Paris, où se tiendra un vote de confiance à bulletin secret.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités