Départ de Rosberg : quelque chose que Wolff "n'aurait jamais imaginé"

Ce vendredi 2 décembre 2016 restera marqué par le choc de l’annonce du départ de la Formule 1 de Nico Rosberg

Une annonce survenue quelques jours seulement après avoir été couronné champion du monde pour la première fois de sa carrière, et alors qu'il disposait d’un solide contrat en place pour la saison 2017 avec l’un des volants les plus convoités du monde du sport automobile. 

La décision de Nico Rosberg est un énorme coup de tonnerre laissant vacant le baquet en question et pouvant ainsi provoquer encore d’autres surprises. Quoi qu’il en soit, la surprise n’est pas feinte chez Mercedes, comme en témoigne la réaction du directeur d'équipe, Toto Wolff… qui n’a tout simplement rien vu venir ! Choqué de devoir chercher un pilote pour l’an prochain mais admiratif du courage nécessaire à Rosberg pour prendre une telle décision à ce stade de sa carrière, Wolff estime que la tâche de celui qui prendra le rôle occupé par le #6 ces dernières années - celui de faire équipe avec Lewis Hamilton et défendre les deux couronnes mondiales 2016 - sera loin d’être aisée.

"C’est le plus grand défi que de remplacer une personne comme Nico, qui laisse un énorme trou. Je vais m’en préoccuper lundi…", commente-t-il sobrement lors de la conférence FIA de Vienne, où se trouve Motorsport.com.

"Comme je vous l’ai dit, ce sera un processus très rationnel et structuré. Nous allons réunir nos têtes pensantes et Niki [Lauda], et j’ai déjà eu des discussions ces deux derniers jours. Puis, lundi, je vais retourner à Brackley et m’installer avec les ingénieurs, et espérons que nous trouverons quelqu’un qui pourra rentrer dans ces larges chaussures". 

Wolff assure que la décision de Rosberg est autant une surprise pour lui et l’équipe Mercedes que pour tout le monde de la F1. Le pilote allemand n’avait pas évoqué cette possibilité à ses dirigeants, qui l’avaient sous contrat pour la saison prochaine.

"Non pas du tout", détaille-t-il, interrogé quant au fait de savoir s’il avait vu venir ce choix du champion du monde en titre. "J’avais un petit pressentiment que je ne pouvais pas réellement juger quand je voyageais, que quelque chose se préparait. Mais ça m’a pris totalement par surprise et j’ai vu des membres du Conseil d’Administration et Niki, et nous étions tous aussi surpris. C’est quelque chose que je n’aurais jamais imaginé mais de la même façon, ça me suscite vraiment de l’admiration."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Type d'article Actualités
Tags retraite, toto wolff