Souvenez-vous !
Dossier

Souvenez-vous !

C'était un 3 février : le dernier test F1 de Kubica avant son accident

Le 3 février 2011, Robert Kubica bouclait la dernière journée des premiers essais hivernaux de la saison à Valence. Trois jours plus tard, il s'accidentera en rallye et dira adieu à la F1 pendant huit ans.

C'était un 3 février : le dernier test F1 de Kubica avant son accident

Organisée à Valence, cette première semaine de tests de la saison 2011 est l'occasion pour l'écurie désormais nommée "Lotus Renault GP" d'étrenner la R31, monoplace innovante disposant notamment d'échappements dont les sorties se situent au niveau de l'entrée des pontons et qui soufflent vers l'avant. Le but est alors de contourner la règle empêchant désormais de faire souffler les échappements vers le diffuseur, ce qui apportait de l'appui, comme Red Bull l'avait démontré en 2010.

Alors que Vitaly Petrov a été chargé d'effectuer la première journée au sein de l'équipe dont le châssis est encore officiellement désigné sous le nom de "Renault", malgré le rachat par Genii Capital, Robert Kubica prend la relève le deuxième jour. Le 3 février, dernier jour de ces essais, le Polonais parvient à se hisser en première place de la feuille des temps, avec un chrono de 1'13"144 et 95 tours au compteur.

Lire aussi :

Malgré tout, il ressortait de cette journée assez frustré par des problèmes techniques : "On pourrait diviser la journée en deux parties. Il serait difficile de la qualifier de positive parce que le premier vrai relais a eu lieu à 13h30. Donc après avoir résolu nos problèmes, nous avons pu faire un peu d'évaluation des réglages et du travail sur les pneus. Mais, à cause de ce matin, nous n'avons pas pu boucler notre programme et n'avons pas fait les tours que nous visions. Mais si nous rencontrons quelques problèmes avec la voiture ou de fiabilité, il est mieux de les avoir ici à Valence plutôt qu'à Bahreïn."

Au moment de livrer son impression sur la voiture, il disait : "Il est impossible de comparer le ressenti par rapport à la voiture de l'année dernière, mais cela peut beaucoup dépendre de la façon dont les choses vont se présenter quand tout le monde sera dans les mêmes conditions et roulera au même moment. Nous devons continuer de travailler et de pousser pour essayer de résoudre les problèmes que l'on a eu à Valence."

Mais le Polonais ne pourra pas effectuer ce travail. Trois jours plus tard, en effet, il prendra part au rallye Ronde di Andora, en Italie, au volant d'une Skoda Fabia S2000. Victime d'un accident à haute vitesse, il subira de graves blessures au bras droit qui nécessiteront d'importantes opérations pour sauver ce qui pouvait encore l'être. Forfait pour le début de saison 2011, il sera remplacé par Nick Heidfeld.

Finalement, l'absence de Kubica sera bien plus longue : non seulement il ne pilotera jamais cette monoplace en Grand Prix, mais l'état de ses blessures l'empêchera de prétendre à piloter de nouveau en F1... jusqu'en 2017, où Renault lui offrira son premier roulage au volant de monoplaces de la discipline reine depuis son accident. Finalement, c'est avec Williams qu'il va faire son grand retour en tant que titulaire pour la saison 2019.

Photos - Robert Kubica lors des essais de Valence 2011

Cliquez sur les flèches de chaque coté des photos pour passer aux suivantes.

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
1/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Lotus Renault GP R31
Lotus Renault GP R31
2/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
3/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
4/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
5/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
6/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
7/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
8/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Échappement de la Lotus Renault GP R31
Échappement de la Lotus Renault GP R31
9/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
10/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
11/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
12/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
13/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
14/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
15/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
16/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
17/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
18/22

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
19/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
20/22

Photo de: Sutton Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
21/22

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
Robert Kubica, Lotus Renault GP R31
22/22

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

partages
commentaires
"L'obligation de gagner" de Ferrari est un problème, selon Massa

Article précédent

"L'obligation de gagner" de Ferrari est un problème, selon Massa

Article suivant

Haas fixe la date de présentation de sa nouvelle livrée

Haas fixe la date de présentation de sa nouvelle livrée
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021