Formule 1
03 juil.
-
05 juil.
Événement terminé
10 juil.
-
12 juil.
Événement terminé
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
1 jour
31 juil.
-
02 août
EL1 dans
15 jours
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
-
09 août
EL1 dans
22 jours
14 août
-
16 août
EL1 dans
29 jours
28 août
-
30 août
EL1 dans
43 jours
04 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
50 jours
C
GP de Toscane
11 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
56 jours
25 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
71 jours

Des moteurs Renault non-badgés pour Red Bull en 2016?

partages
commentaires
Des moteurs Renault non-badgés pour Red Bull en 2016?
Par :
Traduit par: Benjamin Vinel
2 nov. 2015 à 12:47

L'avenir de Red Bull en Formule 1 pourrait être sauvé par un accord qui lui permettrait d'utiliser des moteurs Renault qui ne porteraient pas le nom de la marque au Losange, selon les informations de Motorsport.com.

Logo Renault sur le capot Moteur Red Bull Racing
Le logo Renault
Ron Dennis, McLaren
Christian Horner, Red Bull Racing Team Principal durant la conférence de presse de la FIA
(L to R): Christian Horner, Red Bull Racing Team Principal et Eric Boullier, Directeur de la compétition de McLaren durant la conférence de presse de la FIA
Christian Horner, Red Bull Racing Team Principal durant la conférence de presse de la FIA
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11

Mercedes et Ferrari ayant refusé de fournir des moteurs à Red Bull tandis que McLaren bloque un accord avec Honda, Red Bull est à court d'options.

La dégradation des relations entre Red Bull et Renault est telle qu'il paraît presque impossible que le partenariat se prolonge dans sa forme actuelle pour une nouvelle saison.

Cependant, selon certaines sources, Carlos Ghosn, président de Renault, serait en train d'étudier la possibilité de vendre à Red Bull des moteurs Renault sans que le nom de la marque française n'y soit associé, pour permettre à l'équipe de rester en F1. Une décision pourrait être prise dès cette semaine.

Quant à savoir si les unités de puissance seront renommées ou n'auront simplement pas de nom, cela reste incertain pour l'instant.

Lorsqu'il lui a été demandé au Mexique si Renault était la seule option, le directeur d'équipe Christian Horner a laissé entendre qu'il pourrait y avoir une alternative, telle que celle-ci : "Il n'y a pas beaucoup d'options, mais il y a peut-être quelque chose d'autre."

Honda serait pourtant d'accord

Selon Horner, Honda souhaite trouver un accord avec Red Bull, mais Ron Dennis, président de McLaren, s'y est fermement opposé.

"Honda en a très envie, mais malheureusement, ils ont un statut contractuel qui est entre McLaren et eux," explique le Britannique. "Cela n'a rien à voir avec nous. C'est à eux de décider entre eux ce qu'ils veulent faire."

"Je n'ai parlé à personne chez McLaren, à part Ron Dennis, qui est le seul à avoir son mot à dire. Et son opinion était très claire."

Le temps presse

Alors que les équipes rivales sont en plein dans le design de leurs voitures pour l'an prochain, Horner déclare que son équipe a besoin de savoir lors des prochaines semaines quel moteur elle utilisera, pour être en mesure de participer aux essais de pré-saison de l'an prochain.

"À l'heure actuelle, nous sommes précisément à la limite pour être aux premiers essais. L'équipe de Milton Keynes a démontré sa capacité à travailler face à des délais énormément serrés, et je suis sûr que nous serons capables d'atteindre l'objectif, quel qu'il soit, tant que nous prenons une décision dans les deux semaines à venir," conclut le directeur d'équipe.

Article suivant
Grosjean récompensé par un point à Mexico

Article précédent

Grosjean récompensé par un point à Mexico

Article suivant

Wolff - Hamilton a eu raison de remettre en question l'arrêt au stand

Wolff - Hamilton a eu raison de remettre en question l'arrêt au stand
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Jonathan Noble