Di Resta pas inquiété par les soucis de Kingfisher Airlines

Alors que la compagnie Kingfisher Airlines semble s'enfoncer de plus en plus au fil des semaines, l'avenir de l'écurie Force India, est-il menacé ? A en croire Paul di Resta, l'un de ses pilotes, pas le moins du monde

Alors que la compagnie Kingfisher Airlines semble s'enfoncer de plus en plus au fil des semaines, l'avenir de l'écurie Force India, est-il menacé ? A en croire Paul di Resta, l'un de ses pilotes, pas le moins du monde.

Kingfisher Airlines et Force India sont toutes deux détenues par le milliardaire indien Vijay Mallya, contre lequel la justice indienne avait récemment lancé un mandat d'arrêt en raison de l'émission de chèques sans provisions d'un montant total supérieur à un million d'euro.

Alors que la compagnie aérienne traverse une période noire - ses avions restants cloués au sol et son personnel n'étant plus payé depuis des mois - l'équipe de Formule 1 de Mallya se porte à merveille, pointant aujourd'hui au 7ème rang du classement constructeur, à tout juste 27 unités de Sauber.

Pour Paul di Resta, l'un des deux pilotes de l'écurie basée à Silverstone, la situation rencontrée par Kingfisher Airlines n'affecte pas Force India. "Ce sont deux entreprises différentes. Nous [lui-même et Nico Hülkenberg] faisons partie de l'écurie basée au Royaume-Uni. Et les résultats ont été un succès jusqu'à présent", déclare le pilote Ecossais, qui précise toutefois que "ce n'est pas à nous de commenter".

Néanmoins il faut rappeler que Kingfisher Airlines reste l'un des principaux sponsors de l'écurie indienne. Un sponsoring qui, si la situation n'évolue pas, devra bien cesser un jour ou l'autre.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta , Nico Hülkenberg
Équipes Sauber , Force India
Type d'article Actualités