Diaporama - Bon anniversaire, Sergio Pérez !

Le pilote mexicain de Formule 1 Sergio Pérez célèbre aujourd’hui son 26e anniversaire. Revoyons ici les moments marquants de sa carrière.

Diaporama - Bon anniversaire, Sergio Pérez !
Sergio Pérez, GP2, 2009
Sergio Pérez, GP2, 2009
1/14

Photo de: GP2 Series Media Service

Né en 1990, le Mexicain Sergio Pérez commence sa carrière dans le championnat américain Barber Pro Series. En 2009, il pilote en série GP2 avec l’écurie Arden.
Victoire à Monaco
Victoire à Monaco
2/14

Photo de: XPB Images

Sergio Pérez décroche la victoire lors de la course de la série GP2 organisée dans les rues de Monaco en 2010.
Victoire à Monaco
Victoire à Monaco
3/14

Photo de: XPB Images

Sergio Pérez sur le podium de la course de GP2 à Monaco en compagnie de Pastor Maldonado et de Dani Clos.
Une seconde victoire
Une seconde victoire
4/14

Photo de: GP2 Series Media Service

Le Mexicain remporte une autre victoire en GP2 durant la saison 2010 sur le tracé d’Abu Dhabi.
Gros crash à Monaco
Gros crash à Monaco
5/14

Photo de: XPB Images

À sa première année en Formule 1 avec Sauber, Pérez sort de piste violemment à la chicane durant les qualifications du Grand Prix de Monaco en 2011. Suite à ce crash, il souffrira de maux de tête durant plusieurs semaines.
À un cheveu de la victoire
À un cheveu de la victoire
6/14

Photo de: XPB Images

En 2012, Pérez passe très près de gagner le Grand Prix de Malaisie en luttant contre l’éventuel vainqueur, Fernando Alonso, durant la dernière partie de la course.
Un premier podium
Un premier podium
7/14

Photo de: XPB Images

Sergio Pérez signe son premier podium en F1 aux commandes de sa Sauber au Grand Prix de Malaisie en 2012.
Pérez sait économiser ses pneus
Pérez sait économiser ses pneus
8/14

Photo de: XPB Images

Sergio Pérez grimpe une autre fois sur le podium au Grand Prix du Canada en 2012, terminant à la troisième place grâce à son pilotage fin qui évite à ses pneus de se dégrader trop rapidement.
Un passage chez McLaren
Un passage chez McLaren
9/14

Photo de: XPB Images

Pour la saison 2013, Sergio Pérez débarque au sein de l’écurie McLaren comme coéquipier de Jenson Button. On le voit ici en conversation avec Martin Whitmarsh, directeur général de l'écurie britannique à cette époque.
Déception après déception
Déception après déception
10/14

Photo de: XPB Images

On attendait beaucoup de lui, mais la saison de Pérez chez McLaren se résume à une série de déceptions. Il signe à Monaco sa meilleure prestation en qualification avec une 7e place.
Sa meilleure performance chez McLaren
Sa meilleure performance chez McLaren
11/14

Photo de: XPB Images

Sergio Pérez termine quatrième au Grand Prix d’Inde, ce qui sera sa meilleure performance lors de son unique saison chez McLaren.
Podium à Sotchi
Podium à Sotchi
12/14

Photo de: XPB Images

En 2015 avec Force India, Pérez récole un autre podium en Russie. Il profite de l’accrochage survenu devant lui et impliquant Kimi Räikkönen et Valtteri Bottas pour terminer troisième.
Le retour du Grand Prix du Mexique
Le retour du Grand Prix du Mexique
13/14

Photo de: XPB Images

En 2015, la Formule 1 effectue un retour au Mexique, pays natal de Sergio Pérez. Il devient l’idole de son peuple. Le Grand Prix est un succès grandiose.
Une 8e place chez lui
Une 8e place chez lui
14/14

Photo de: XPB Images

Sergio Pérez termine le Grand Prix du Mexique 2015 en huitième place, juste derrière son coéquipier chez Force India, Nico Hülkenberg.
partages
commentaires
Pirelli satisfait des essais de pneus pluie
Article précédent

Pirelli satisfait des essais de pneus pluie

Article suivant

Les équipes face au défi des nouveaux crash-tests

Les équipes face au défi des nouveaux crash-tests
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021