Diaporama - Les erreurs de Vettel et Ferrari en 2018

partages
commentaires
Diaporama - Les erreurs de Vettel et Ferrari en 2018
Par : Fabien Gaillard
2 déc. 2018 à 12:40

Retour en images sur les erreurs de la Scuderia Ferrari et de Sebastian Vettel dans la lutte pour le titre pilotes lors de la saison 2018 de F1.

Lire aussi :

Diapo
Liste

Chine

Chine
1/12

Photo de: Sutton Motorsport Images

Piégé, comme Valtteri Bottas le leader, par la sortie du Safety Car alors qu'il se trouve dans la ligne droite de départ/arrivée, Vettel ne peut changer de pneus. Il se retrouve donc vite à la merci des Red Bull qui ont chaussé des gommes neuves. Après avoir vu Ricciardo lui subtiliser la seconde place, Verstappen fond sur lui. Au 43e tour, le Néerlandais vient de trop loin dans l'épingle finale, touche la Ferrari et les deux hommes partent en tête-à-queue. Räikkönen et Hamilton passent l'Allemand, tout comme Hülkenberg et Alonso quelques instants plus tard. Il termine huitième, Hamilton quatrième.

Azerbaïdjan

Azerbaïdjan
2/12

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Au jeu du Safety Car provoqué par l'accrochage des Red Bull, Vettel, qui avait mené entre le départ et son arrêt, est surpris par Bottas, qui a allongé son premier relais le plus longtemps possible. Le Finlandais repart devant, suivi par l'Allemand, puis Hamilton et Räikkönen. Au restart, l'aspiration permet aux quatre monoplaces d'être regroupées à l'approche du premier virage : voyant une opportunité à l'intérieur, le #5 tente le coup mais manque son freinage et voit Hamilton puis Räikkönen le passer. Il se fera ensuite subtiliser la quatrième place par Pérez avant de la reprendre suite à la crevaison de Bottas. Hamilton l'emporte.

Espagne

Espagne
3/12

Vettel est en deuxième position à une dizaine de secondes de Hamilton quand Ferrari l'appel au stand, voulant profiter de la Virtual Safety Car déployée pour l'abandon d'Ocon, et ne pas prendre de risques avec une tenue pneumatique incertaine. Cependant, non seulement Vettel perd une place sur Bottas qui était quelques secondes derrière lui mais en plus il ressort derrière Verstappen, qu'il n'arrivera jamais à dépasser malgré un aileron abîmé pour le Néerlandais. Vettel se classe quatrième alors que la victoire revient à Hamilton.

France

France
4/12

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Au premier virage du premier tour du GP de France, Vettel manque son freinage et percute Bottas. L'Allemand a brisé son aileron avant la manœuvre et doit donc passer par les stands dès la fin du premier tour. D'une course qu'il pouvait aisément terminer sur le podium, il arrive finalement cinquième alors que Hamilton gagne.

Autriche

Autriche
5/12

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

Initialement qualifié troisième, Vettel est sanctionné de trois places pour être resté sur la trajectoire de course à la sortie du virage 1 lors des qualifications, alors même que Carlos Sainz débutait un tour lancé. Il part finalement derrière Max Verstappen et Kimi Räikkönen, les deux hommes qui le précéderont le lendemain lors d'une course qu'il terminera troisième, malgré l'abandon des deux Mercedes.

Allemagne

Allemagne
6/12

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

En tête avec une dizaine de secondes d'avance sur ses poursuivants et alors que la pluie tombe à Hockenheim, Vettel part à la faute dans l'épingle du 52e tour et vient percuter le mur de pneus. Malgré la faible vitesse, le pilote Ferrari est enfoncé dans les graviers et ne peut repartir. Hamilton remporte la course après être parti 14e.

Italie

Italie
7/12

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Qualifié second derrière Räikkönen à Monza, Vettel conserve la seconde position à l'approche de la seconde chicane. Il va alors étonnamment faire le choix de freiner à l'intérieur, ouvrant l'extérieur à Hamilton qui s'engouffre et passe. En tentant de résister, l'Allemand touche la Mercedes et part en tête-à-queue. Renvoyé en fond de peloton, il franchira la ligne au quatrième rang, alors qu'Hamilton viendra à bout de l'autre Ferrari pour l'emporter.

Singapour

Singapour
8/12

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Sur le circuit de Marina Bay, Vettel prend rapidement l'avantage sur Verstappen pour s'emparer de la deuxième position. S'il ne peut inquiéter Hamilton, il semble en position de conserver sa place. Cependant, quand il s'arrête au 15e tour, il repart derrière Sergio Pérez. Le Mexicain ne se laisse pas dépasser facilement par la Ferrari. Une fois Verstappen passé par les stands, trois boucles plus tard, il ressort de la pitlane alors que Vettel arrive. Les deux hommes sont cotes à cotes pendant quelques mètres mais le Néerlandais garde l'avantage à l'intérieur et tasse l'Allemand avant de s'échapper.

Japon

Japon
9/12

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Alors que la pluie est tombée de façon éparse en Q2, elle semble pouvoir jouer les trouble-fête en Q3. Ferrari fait alors un pari : faire démarrer ses deux pilotes en intermédiaires. Les deux hommes sont les seuls à partir en gommes pluie. Une erreur, puisque la piste reste praticable. Une fois repassés par les stands, ils disposent d'une seule chance de pouvoir signer un temps correct avant le gros de l'averse mais Vettel commet une erreur dans Spoon. Il doit s'élancer huitième sur la grille de départ.

Japon

Japon
10/12

Photo de: Steven Tee / LAT Images

Le lendemain, Vettel produit un début de course offensif et remonte rapidement au quatrième rang. Un seul adversaire le sépare alors des Mercedes : Verstappen. Au huitième tour, juste après la relance de la course neutralisée en raison de débris, dans Spoon, le numéro 5 tente l'intérieur sur le Néerlandais mais les deux pilotes entrent en contact et la Ferrari part en tête-à-queue dans l'échappatoire. Il terminera sixième, Hamilton l'emportera.

États-Unis

États-Unis
11/12

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Lors des Essais Libres 1 du GP, sous la pluie, Vettel va commettre une erreur en ne ralentissant pas suffisamment sous drapeau rouge (causé par des graviers répandus sur la piste par Charles Leclerc). Il écopera de trois positions de pénalité sur la grille, l'obligeant à partir du cinquième emplacement.

États-Unis

États-Unis
12/12

Photo de: Jerry Andre / Sutton Images

Le lendemain, en voulant rapidement remonter vers l'avant, Vettel dépasse Ricciardo dans la ligne droite de retour. Il se manque cependant au freinage du virage 12 et permet à l'Australien de pouvoir retenter sa chance par l'extérieur ; les deux hommes entament le virage 13 ensemble mais un léger contact envoie l'Allemand en tête-à-queue. Il repartira en fond de classement et passera sous le drapeau à damier en quatrième position, derrière Hamilton troisième.

Article suivant
Diaporama - Les 20 pilotes pour la saison 2019 de F1

Article précédent

Diaporama - Les 20 pilotes pour la saison 2019 de F1

Article suivant

Le palmarès complet des Autosport Awards

Le palmarès complet des Autosport Awards
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard