Formule 1
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
83 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
97 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
104 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
118 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
132 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
160 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
167 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
181 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
188 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
202 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
223 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
237 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
251 jours

Le "gros dilemme" du développement entre 2020 et 2021

partages
commentaires
Le "gros dilemme" du développement entre 2020 et 2021
Par :
17 févr. 2020 à 11:40

Nouvelle réglementation technique pour 2021 oblige, les écuries de Formule 1 vont faire face à un choix cornélien lors des six prochains mois, explique Marcin Budkowski, directeur exécutif de Renault F1 Team.

En Formule 1, plancher sur un nouveau Règlement Technique à l'avance peut porter ses fruits au-delà de toutes les espérances, comme l'ont vécu Brawn GP en 2009 puis Mercedes en 2014, mais il n'est pas toujours souhaitable de délaisser complètement la campagne précédente, avec la perte de revenus que peut engendrer un mauvais résultat au classement des constructeurs.

Lire aussi :

Compte tenu de la continuité de la réglementation entre 2019 et 2020, la bataille pour le titre pourrait justement être serrée entre Mercedes, Ferrari et Red Bull, tandis que la quatrième place pourrait être jouée par McLaren, Renault, AlphaTauri (ex-Toro Rosso), Racing Point, Alfa Romeo et Haas. Or, certes liées aux revenus totaux de la Formule 1, les primes de fin de saison peuvent varier d'une vingtaine de millions d'euros entre la première et la troisième place, ainsi qu'entre la quatrième et la neuvième.

"Je pense que ça va être un gros dilemme pour tout le monde", déclare Marcin Budkowski, interrogé par Motorsport.com au sujet de la répartition des ressources liées au développement. "Nous avons un plan – je suis sûr que c'est le cas pour tout le monde – et ce plan est de raccourcir le développement cette saison. Il ne s'agit pas d'un développement moindre, juste d'un développement plus concentré."

Marcin Budkowski, directeur exécutif Renault F1 Team

"C'est facile à dire maintenant car la saison n'a pas commencé, mais ce pourrait être assez intéressant à l'avant si le top 3 se bat pour le championnat et si cette lutte est serrée. Cela va être intéressant de voir qui arrête [le développement 2020] en premier et saute sur 2021. Est-ce que Ferrari, par exemple, souhaite faire la bascule plus tôt et prendre le risque qu'une autre équipe gagne [en 2020] ?"

"À vrai dire, c'est pareil dans tout le peloton. Si la bataille est serrée pour la quatrième place, on verra qui cédera en premier et fera la transition en premier. Mais je pense qu'il est important que nous ne nous laissions pas distraire, car 2021 est un immense défi à relever, et la marge de progression est grande avec la nouvelle réglementation."

"On s'est beaucoup demandé si cette réglementation était trop restrictive ; oui, elle l'est davantage que l'actuelle, et je pense que c'est fait exprès pour assurer que le championnat soit plus compétitif. Au début d'une nouvelle réglementation, le rythme du développement est énorme. Nous voyons beaucoup d'opportunités de gagner de la performance, et si l'on fait la transition trop tard, on aura des problèmes pour 2021. La réalité est que nous devrons comprendre, en développant davantage pour 2021, quel potentiel il y a et où nous nous situons en 2020. Je pense que toutes les équipes vont évaluer ça et faire leur propre choix. Ce sera intéressant à voir."

Directeur de la Scuderia AlphaTauri, Franz Tost vient quant à lui de révéler que son écurie travaillait sur la réglementation 2021 depuis le mois d'octobre et que 20% des ressources y étaient actuellement consacrées, contre 80% à la monoplace de 2020. "Nous devons comprendre où nous sommes situés en matière de performance par rapport à nos concurrents directs avant de prendre une décision", tempère néanmoins l'Autrichien.

Propos recueillis par Jonathan Noble

Voir aussi :

Article suivant
Toutes les Williams de l'Histoire de la F1

Article précédent

Toutes les Williams de l'Histoire de la F1

Article suivant

Gasly n'a pas plus de pression pour son avenir avec Red Bull

Gasly n'a pas plus de pression pour son avenir avec Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel