Le directeur sportif de Red Bull positif au COVID-19

Jonathan Wheatley a été testé positif au COVID-19 et n'assistera pas au Grand Prix de Bahreïn avec Red Bull Racing.

Le directeur sportif de Red Bull positif au COVID-19

La FIA, la Formule 1 et l'écurie Red Bull Racing annoncent ce jeudi que Jonathan Wheatley, directeur sportif de l'écurie autrichienne, a été testé positif au COVID-19 en Grande-Bretagne. Ce dépistage positif s'inscrit dans le cadre de tous les tests PCR réalisés en amont de chaque Grand Prix de Formule 1, conformément au protocole sanitaire en vigueur depuis le début de la saison, et récemment renforcé en la matière. Tous les membres du paddock sont en effet testés à intervalles réguliers, et doivent également présenter un test négatif moins de 24 heures avant leur entrée sur le site.

"En accord avec les protocoles COVID-19 et les recommandations des autorités de santé publique, Jonathan Wheatley continuera à s'isoler pendant une période complète de dix jours, et par conséquent n'assistera pas au Grand Prix de Bahreïn", précise la F1.

Lire aussi :

Toutes les mesures nécessaires ont été prises et permettront à Red Bull Racing d'aborder le rendez-vous de ce week-end à Sakhir sans perturber trop fortement son organisation. "Les responsabilités de Jonathan seront partagées entre un certain nombre de personnes de l'équipe ce week-end pour le Grand Prix de Bahreïn", confirme l'équipe de Milton Keynes, qui précise surtout que "le test positif n'a pas débouché sur la nécessité d'isoler d'autres membres de l'écurie, grâce au suivi des contacts, et cela n'affectera pas les activités piste."

Depuis le début du championnat au mois de juillet, les écuries appliquent des protocoles très stricts mais ont aussi mis en place une organisation très particulière, avec des groupes et des sous-groupes de personnes, ainsi que des alternatives permettant de réagir rapidement en cas de test positif au COVID-19.

Ces dernières semaines, d'autres équipes ont été touchées, à commencer par Racing Point avec ses deux pilotes, Sergio Pérez et Lance Stroll, mais aussi Mercedes au niveau de son staff au Nürburgring, ou encore Williams, dont le directeur Simon Roberts a contracté le virus. Plus récemment, le directeur de Pirelli F1, Mario Isola, a été testé positif en marge du Grand Prix de Turquie et soumis à une période d'isolement.

partages
commentaires
Kubica remplace Räikkönen pour les essais libres à Bahreïn

Article précédent

Kubica remplace Räikkönen pour les essais libres à Bahreïn

Article suivant

Cinq éditions marquantes du Grand Prix de Bahreïn

Cinq éditions marquantes du Grand Prix de Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Sakhir
Équipes Red Bull Racing
Tags jonathan wheatley
Auteur Basile Davoine
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021