Diriger une équipe ou aider des pilotes pourrait tenter Rosberg

Fraîchement retraité, Nico Rosberg admet qu'il espère s'investir plus tard dans un projet qui sera toujours lié à la course automobile.

S'il exclut catégoriquement de reprendre un jour le volant en compétition, Nico Rosberg n'écarte pas d'autres possibilités comme celle de diriger une équipe ou d'accompagner la carrière d'autres pilotes.

"Je ne dis pas non", répond-il à Sport Bild quant à l'idée de diriger une écurie. "Beaucoup de choses sont possibles. Cependant, pour le moment, je m'occupe avant tout de projets sociaux pour aider les enfants les moins favorisés. Je veux donner quelque chose en retour. Ça signifie beaucoup pour moi. Je cherche un projet dans lequel je puisse mettre tout mon cœur." 

"Il y a énormément de possibilités. L'une pourrait être, par exemple, d'aider les autres pilotes à réussir, peut-être comme conseiller ou avec des compétences de management."

Présent à Barcelone le temps d'une journée, à l'occasion des essais hivernaux, Rosberg reste clair : pas d'ambiguïté au sujet de sa décision prise en décembre dernier, elle est ferme et définitive. S'il admet que regarder de loin le premier Grand Prix de la saison sera un moment "étrange" derrière sa télévision, il rappelle les raisons pour lesquelles il a fait le choix de quitter la catégorie reine.

"Je ne fais pas quelque chose de précis", explique-t-il. "Je cherche de nouvelles choses à faire et je suis détendu à ce sujet. Une chose est sûre : je veux rester proche de la course dans certaines compétences, peu importe ce que ça peut être. Mais je ne reviendrai pas comme pilote, aucune chance."

"Je suis reconnaissant, même si j'ai renversé le cours de ma vie en me retirant de la F1. Mais j'ai suivi mon cœur et je suis entièrement heureux de refermer le livre de ma carrière en F1 en ayant remporté le titre mondial. J'ai accompli tout ce que je voulais. Maintenant, ma nouvelle vie sera aussi un gros défi. Je veux réussir. Mais désormais, je peux décider de ce que je veux faire."

"Je suis un compétiteur passionné, et j'ai pris beaucoup de plaisir durant ma carrière. Mais la course automobile n'est pas un centre de loisirs. Si vous voulez battre tout le monde et devenir Champion du monde, vous ne devez faire aucun compromis et faire de la F1 votre priorité absolue. Maintenant, je peux le dire : ça en valait vraiment la peine."  

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg
Type d'article Actualités
Tags avenir, carrière, retraite