La distanciation physique va influencer la position des commissaires

Les commissaires de piste seront placés à des endroits différents de d'habitude lors des courses de la saison 2020 de F1, en raison des mesures de distanciation physique liées à la pandémie de COVID-19.

La distanciation physique va influencer la position des commissaires

La saison 2020 de F1 va démarrer ce week-end en Autriche. Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19, la distanciation physique a été instaurée avec une distance d'au moins un mètre à respecter dans la mesure du possible, et la mise en place pour la discipline reine d'une "biosphère" afin d'essayer d'éviter toute contamination.

Ces mesures doivent s'appliquer aux commissaires de piste. Ainsi, même si la visibilité et l'accès resteront les mêmes, selon Luca De Angelis, ingénieur circuit chez EM Motorsport, société qui fournit à la F1 le système d'affichage avec des panneaux LED à chaque course. Ces panneaux peuvent être activés loin des barrières où un incident survient, ce qui fera partie des changements implémentés concernant les postes de commissaires, comme cela a été recommandé par la FIA dans ses lignes directrices.

Lire aussi :

"C'est déjà un défi, mais cette année le sera encore plus – à commencer par le port de masques, de gants et toute la désinfection, et la nécessité d'éviter le contact direct avec les gens", a déclaré De Angelis. "Habituellement, les commissaires se trouvent toujours ensemble à l'intérieur du poste. En Autriche, il y aura 15-16 secteurs. Cela signifie donc qu'il y aura 15-16 commissaires qui contrôleront les panneaux."

"Nous devons nous assurer que cette personne puisse s'asseoir à l'écart des autres commissaires et des autres personnes travaillant autour de la piste, mais toujours dans un endroit sûr et confortable pour pouvoir voir tout ce qui se passe dans sa partie de la piste. [Ces commissaires] peuvent être situés jusqu'à 400-500 m des panneaux de drapeaux."

"Ainsi, ils peuvent être placés quelque part – par zones – et être toujours en mesure de gérer, contrôler et utiliser les panneaux de drapeaux tout en gardant une distanciation sociale. Donc, dans ce cas, c'est très utile d'avoir ce genre de système car nous pouvons empêcher toute interaction sociale entre les commissaires. C'est un peu triste à dire parce que vous ne voulez pas que les gens ne soient pas 'sociables', mais c'est dans leur intérêt et pour leur propre bien et pour pouvoir toujours assurer le service comme ils le font habituellement."

Les lignes directrices de la FIA intitulées "Retour au sport automobile" expliquent comment les championnats et les organisateurs d'événements peuvent reprendre le sport automobile en mettant en œuvre de nouveaux protocoles de sécurité dans le contexte des risques posés par le COVID-19. Les principales suggestions consistent à examiner le plan de sécurité de chaque événement, qui est basé sur les recommandations pertinentes du Code Sportif International de la FIA, et à voir où le nombre global de travailleurs liés à la sécurité sur la piste peut être réduit tout en garantissant les mêmes normes de sécurité que dans des circonstances normales.

Il existe également des directives spécifiques concernant l'équipement de protection individuelle et la manière dont les kits de protection individuelle pour les commissaires – tels que les casques, les radios, les micro-casques, les téléphones portables, les drapeaux, l'équipement de réparation des barrières, et les véhicules de récupération et d'inspection des pistes – seront attribués sur une base d'utilisation exclusive pour la durée des événements. Les lignes directrices précisent que si ces articles doivent être partagés, ils ne peuvent être utilisés en toute sécurité par une autre personne qu'après avoir été nettoyés.

partages
commentaires
Après son forfait à Melbourne, McLaren approuve le nouveau protocole
Article précédent

Après son forfait à Melbourne, McLaren approuve le nouveau protocole

Article suivant

OUI, on lance une section payante et NON, on ne vous enlève rien !

OUI, on lance une section payante et NON, on ne vous enlève rien !
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021