Domenicali : Le football doit s'inspirer de la réduction des coûts en F1

À la suite du scandale de la Super League de football, le PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali, estime que les dirigeants de clubs devraient prendre exemple sur la réduction des coûts en F1.

Domenicali : Le football doit s'inspirer de la réduction des coûts en F1

En rejoignant la Super League afin d'augmenter leurs bénéfices, les principaux clubs de football européens ont provoqué une onde de choc dans le sport. Il aura fallu un rejet massif de la part des supporters pour pousser les dirigeants des clubs concernés à renoncer à leur projet dissident.

Cette scission, la Formule 1 a manqué de la vivre à plusieurs reprises dans son Histoire. Le conflit entre FISA et FOCA dans les années 1980 a mené à la création puis à la mort quasi instantanée de la World Federation of Motor Sport, il a été question d'un "Championnat du monde de Grand Prix" au début des années 2000 et la défunte association des équipes de Formule 1 (FOTA) a fait pression en 2009 pour créer son propre championnat la saison suivante en 2010, mécontente du projet de budget plafonné.

Or, une décennie plus tard, la F1 a finalement mis en place un plafond budgétaire. Cette saison, de nouvelles règles financières limitent les principales dépenses des équipes à 145 millions de dollars. Un plafond qui continuera de descendre au fil des saisons.

Lire aussi :

Selon Stefano Domenicali, le nouveau président de la F1, l'accent mis sur la réduction des coûts est essentiel pour que le sport automobile ne soit pas exposé aux dangers d'une Super League sur roues. Et l'Italien estime que les dirigeants de clubs de football devraient avoir une vision similaire. "En Formule 1, nous avons déjà connu une situation dans laquelle il y avait le risque d'une création d'un championnat dissident pour essayer de donner plus de revenus [aux équipes]", a expliqué Domenicali sur la chaîne italienne Sky TG24.

"En ce moment, en Formule 1, nous avons commencé par l'approche inverse : essayer de contrôler les coûts. Ce n'est pas une coïncidence si cette saison est la première année du budget plafonné, il donne une autre dimension à la viabilité financière des équipes. Je pense que c'est le premier sujet que le monde du football doit aborder, et de manière assez rapide."

Au-delà de la question des dépenses, Domenicali a également estimé que le chemin de l'hybride et des biocarburants pris par la F1 garantissait un avenir durable par le maintien de l'intérêt des constructeurs. "Nous serons hybrides et nous aurons un carburant écologique", a assuré l'Italien. "Il y a déjà de nombreuses activités de ce genre dans notre société, la F1 a l'opportunité d'être elle aussi protagoniste."

Lire aussi :

Avec Franco Nugnes

partages
commentaires

Voir aussi :

Des pneus en moins pour les Grands Prix avec Qualifs Sprint

Article précédent

Des pneus en moins pour les Grands Prix avec Qualifs Sprint

Article suivant

Alan Jones "agacé" par les propos de Wolff sur Russell

Alan Jones "agacé" par les propos de Wolff sur Russell
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021