Dossier - Les anciens pilotes Caterham - Karun Chandhok

partages
Dossier - Les anciens pilotes Caterham - Karun Chandhok
Par : Benjamin Vinel
15 juin 2015 à 13:01

Karun Chandhok, Team Lotus
Karun Chandhok, Hispania Racing F1 Team HRT
Karun Chandhok, Hispania Racing F1 Team
Karun Chandhok, Hispania Racing F1 Team

Certains d’entre vous l’ont peut-être oublié, mais Karun Chandhok a couru pour Caterham à l’époque où l’équipe était Team Lotus, le temps d’un Grand Prix.

C’est après trois saisons de GP2 moyennement convaincantes (cinq podiums dont deux victoires en course sprint) que Chandhok a fait ses débuts en Formule 1 chez HRT, en 2010. L’Indien a disputé les dix premières courses de la saison avant d’être remplacé, probablement par manque de budget, et s’est montré plutôt convaincant.

Sans volant pour la saison 2011, Chandhok a trouvé refuge chez Team Lotus comme pilote essayeur et a disputé de nombreuses séances d’essais libres pendant l’année.

Il a notamment marqué les esprits en allant percuter le mur dès son premier tour de piste de la saison, en Australie, endommageant la T128 dans la première minute de la première séance d’essais libres de l’année !

Relégué à deux tours de son coéquipier

L’un des enjeux pour Chandhok était le premier Grand Prix d’Inde de l’Histoire de la Formule 1, à la fin de la saison 2011. L’opportunité lui a d’abord été présentée de remplacer Jarno Trulli au Grand Prix d’Allemagne, au Nürburgring.

La raison officielle de ce remplacement était le fait que l’Italien n’appréciait pas la direction assistée dont disposait la T128 depuis le début de l’année, et préférait attendre la nouvelle version attendue pour la Hongrie.

Ce fut cependant une vraie catastrophe pour l’Indien, malgré sa connaissance de la monoplace. Qualifié à une seconde de Heikki Kovalainen, Chandhok a fini la course à quatre tours du vainqueur et à deux tours de son équipier d’un weekend après plusieurs sorties de piste.

Le soir de la course, il était difficile de lui trouver des motifs de satisfaction, et c’est sans surprise que les dirigeants de Team Lotus ont préféré laisser son baquet à Jarno Trulli pour le Grand Prix d’Inde au mois d’octobre.

Par la suite, Chandhok a surtout couru en endurance, se classant notamment sixième des 24 Heures du Mans en 2012. Cette année, il est engagé en Formule E avec l’écurie Mahindra Racing, réalisant un top 5 lors de la première course à Pékin.

Prochain article Formule 1
Situation complexe pour le Grand Prix d'Inde

Article précédent

Situation complexe pour le Grand Prix d'Inde

Article suivant

Grosjean - "Les prochaines courses vont convenir à la Lotus"

Grosjean - "Les prochaines courses vont convenir à la Lotus"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Heikki Kovalainen , Karun Chandhok
Équipes Caterham F1
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Contenu spécial